Liga : le FC Barcelone se casse les dents à Valence !

En déplacement à Valence, le FC Barcelone s'est incliné sur le score de 2-0. Le Real Madrid peut ainsi prendre trois points d'avance en cas de victoire à Valladolid demain.

Wass et Maxi Gomez célèbrent un but
Wass et Maxi Gomez célèbrent un but ©Maxppp

C'était le premier gros match de l'ère Setién au FC Barcelone. Après deux courtes victoires face à Granada (1-0) en Liga et Ibiza en Copa del Rey (2-1), les Catalans avaient un gros poisson face à eux, puisqu'ils se déplaçaient du côté de Mestalla. Pour ce match, le nouveau coach barcelonais misait encore sur un 3-5-2, avec Umtiti toujours préféré à Lenglet en défense centrale, un milieu Busquets-Arthur-De Jong, Alba et Fati sur les flancs et Messi et Antoine Griezmann devant. Les Ches eux ne sont pas vraiment dans une bonne passe, avec une seule victoire sur leurs quatre dernières journées de Liga au coup d'envoi. On notera en plus de ça qu'Albert Celades composait sans ses deux meilleurs éléments, Dani Parejo, suspendu, ainsi que Rodrigo Moreno, au cœur des rumeurs mercato et annoncé dans le viseur du... Barça. L'Espagnol démarrait ainsi sur le banc. La rencontre s'est finalement soldée par une victoire de l'équipe locale (2-0).

La suite après cette publicité

Dès le coup d'envoi de la partie, le FC Barcelone se portait à l'attaque, avec sa possession de balle désormais retrouvée, ne laissant pratiquement pas le cuir à son rival du soir. Mais sur cette contre-attaque bien menée par Valence, Gaya allait être fauché par Gerard Piqué dans la surface (10e). L'arbitre indiquait le point de penalty... mais ter Stegen détournait la tentative de Maxi Gomez, qui avait pourtant plutôt bien frappé (12e) ! Un penalty manqué certes, mais qui a réveillé les locaux, et ter Stegen devait sortir une double intervention de qualité devant Maxi Gomez et Gameiro (29e) ! Les Ches étaient largement au-dessus, et le portier allemand tenait la baraque pour les siens, multipliant les arrêts impériaux sur sa ligne. Devant, il n'y avait rien à se mettre sous la dent...

Ter Stegen a évité une défaite encore plus corsée

À la pause, le bilan était donc assez médiocre pour le FC Barcelone, puisque les locaux ont été bien supérieurs dans tous les aspects du jeu. Sans un ter Stegen très inspiré sur sa ligne, les Catalans seraient repartis aux vestiaires avec un voire deux but(s) de retard. Devant, ça ne combinait que très peu, avec un Ansu Fati peu à l'aise en piston, et des milieux qui semblaient assez perdus. Du mieux était donc attendu au retour des vestiaires, et Fati était tout proche de faire la différence sur le coup d'envoi (46e). Mais ce qui devait arriver en première période est finalement arrivé dès le début de la deuxième période. Gaya mettait un centre dans la surface, dégagé par la défense mais le cuir retombait dans les pieds de Maxi Gomez. L'Uruguayen enchaînait sur une frappe qui, déviée par Jordi Alba, trompait le portier barcelonais (0-1, 48e). Le but pourrait d'ailleurs être considéré comme un but contre son camp du latéral.

Une réalisation des Ches qui a au moins eu le mérite de réveiller un peu le FC Barcelone, et Gabriel Paulista sortait un tacle décisif dans les pieds de Messi (56e). L'Argentin était ensuite à deux doigts de marquer sur cette frappe croisée (59e). Comme souvent, l'entrée en jeu d'Arturo Vidal faisait aussi du bien à l'équipe catalane. Sur un centre de Griezmann, Messi mettait la tête mais ne trouvait pas le cadre (70e). Jaume sortait ensuite une belle parade sur un coup franc de l'Argentin (73e). Maxi Gomez lui, ne se manquait pas. Sur une nouvelle attaque rondement menée, Ferran Torres offrait un joli ballon à Maxi Gomez après une belle action individuelle. L'attaquant plaçait un plat du pied parfait, imparable pour ter Stegen (2-0, 78e). Mestalla était en feu. Le Barça n'a pas réussi à s'en remettre, et ce résultat peut permettre au Real Madrid de prendre la tête de la Liga en solitaire dès demain soir.

Revivez le film de la rencontre sur notre live commenté.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires