Le PSG prêt à foncer sur Mohamed Simakan pour oublier Milan Skriniar

Le club de la capitale espère toujours boucler la venue de l'Intériste Milan Skriniar. Mais s'il n'y parvient pas, il se tournera vers le défenseur français du RB Leipzig.

Kylian Mbappé face à Mohamed Simakan lors de Leipzig-PSG
Kylian Mbappé face à Mohamed Simakan lors de Leipzig-PSG ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le Paris Saint-Germain n’arrive toujours pas à boucler le dossier du défenseur central. Dès le départ, le club de la capitale a décidé de miser sur le roc défensif de l’Inter, Milan Skriniar. Seul souci, les Lombards réclamaient au moins 70 M€, somme que n’est pas prêt à payer Luis Campos. Depuis, les négociations trainent, même si le PSG garde confiance ans ce dossier.

Ce matin, la Gazzetta dello Sport nous apprend également que l’optimisme est revenu à l’Inter concernant les chances de voir le Slovaque rester. Concrètement, le prêt avec obligation d’achat de 20 M€ de l’attaquant Andrea Pinamonti à Sassuolo va donner une bouffée d’oxygène aux Intéristes. Résultat : l’Inter pense aujourd’hui davantage à prolonger Skriniar qu’à le vendre.

Simakan, le plan B

Sans surprise, Luis Campos n’a pas attendu pour assurer ses arrières. Selon L’Équipe, le conseiller football des Rouge et Bleu a même déjà trouvé un plan B : Mohamed Simakan. Âgé de 22 ans, l’ancien défenseur de Strasbourg évolue au RB Leipzig depuis la saison dernière. En Allemagne, le Français a réussi à s’imposer dès sa première année. À Paris, le natif de Marseille est apprécié pour différents atouts : son potentiel, sa maîtrise de la défense à trois et le fait qu’il soit français. Un critère important pour la liste UEFA en coupe d’Europe.

Peu de temps après avoir recruté Nordi Mukiele, le PSG pourrait donc faire à nouveau affaire avec Leipzig. Le quotidien sportif indique d’ailleurs que les champions de France en titre se sont renseignés auprès du RBL sur la faisabilité du dossier Simakan au moment de finaliser l’opération Mukiele. Et visiblement, les Allemands ne sont pas fermés à un départ. Ils ont même valorisé leur défenseur (sous contrat jusqu’en 2026) à 40 M€. Un tarif inférieur à l’opération Skriniar.

Plus d'infos

Commentaires