Ligue des Champions : jackpot pour le Real et l'Atlético Madrid, le PSG va récupérer un gros chèque !

Les 1/2 finale de la Ligue des Champions viennent de s'achever. Profitons en pour faire un point sur les gains perçus par les huit meilleures équipes de la scène continentale. Forcément, les deux clubs de Madrid vont toucher le plus d'argent. Mais le PSG ne va pas avoir à se plaindre puisqu'il va voir bondir ses gains par rapport à l'an passé grâce à la nouvelle manne financière négociée par l'UEFA.

L'AS Monaco va récupérer un beau pactole
L'AS Monaco va récupérer un beau pactole ©Maxppp
La suite après cette publicité

Il y a un an, l'UEFA détaillait le système de distribution financière pour la Ligue des Champions durant le cycle 2015-18. Des montants disponibles qui ont considérablement augmenté pour les clubs participants depuis le cycle précédent à savoir 2012-15. Ainsi, c’est un jackpot de 1,207 milliard d'euros qui est disponible et à répartir pour les clubs à partir de la phase de groupes. Il se divise en montants fixes et en montants variables.

La part fixe étant les gains récoltés tout au long de la compétition (à savoir : 12 M€ de prime de participation à la phase de groupes (contre 8,6 auparavant), 1,5 M€ pour une victoire en phase de groupes (contre 1 M€ auparavant) et 500 000 € pour un nul. 5,5 M€ de prime de qualification pour les 1/8e de finale, 6 M€ pour les ¼, 7 M€ pour les ½ et de lucratives primes pour le finaliste (10,5 M€) et pour le vainqueur (15 M€) et la part variable étant le market pool (NDLR : pour rappel, les équipes engagées encaissent une partie du pactole global lié aux droits télévisés en fonction de la valeur de leur marché national (qui dépend du nombre de matches joués dans la compétition, du classement dans son championnat national la saison précédente)).

Des gains en nette augmentation par rapport à la saison passée

En épluchant les résultats des ¼ de finaliste, voici la répartition des gains des huit meilleures équipes de la compétition. Des montants en nette hausse, notamment du fait de l’augmentation de la part fixe négociée par l’UEFA lors de la renégociation des droits TV. Sans surprise, l’Atlético Madrid et le Real Madrid sont bien évidemment les grands gagnants. Ces deux équipes peuvent espérer entre 47 et 52 M€ en fonction du résultat de la finale. Quant au PSG, il a réussi à glaner 30 M€, soit 9,5 M€ de mieux que l’an passé.

Reste que ce classement des gains n’est pour l’instant que provisoire puisque le market pool va totalement le chambouler. La saison dernière déjà, la Juventus avait dominé outrageusement le classement avec une dotation totale de 89,1 M€, dû essentiellement aux fortes dotations télévisuelles italiennes conjuguées à la présence de seulement deux clubs italiens en phase de poules pour engranger plus de 58 M€ de recettes du market pool. Même constat pour le PSG et Monaco qui avaient profité du système pour récupérer respectivement 35,67 M€ et 32,39 M€ du market pool. Avec l’élimination de Monaco au tour préliminaire de la Ligue des Champions cette saison, le montant récupéré par le PSG devrait être encore plus important du fait de l’élimination prématurée de l’OL en phase de poules. De quoi mettre encore un peu plus de beurre dans les épinards…

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires