Ligue Europa : le Séville FC dompte l'AS Roma et accède aux quarts de finale

Dans un match maîtrisé du début à la fin, le Séville FC a disposé de l'AS Roma (2-0) en Allemagne. L'équipe de Julen Lopetegui sera donc présente en quarts de finale de Ligue Europa.

Lucas Ocampos et Youssef En-Nesyri après le but de l'Argentin contre la Roma
Lucas Ocampos et Youssef En-Nesyri après le but de l'Argentin contre la Roma ©Maxppp

Suite des huitièmes de finale de Ligue Europa ce jeudi. Au lendemain des qualifications de Copenhague, du Chakhtar, de Manchester United et de l'Inter, le Séville FC et l'AS Roma croisaient notamment le fer en match unique (le 1/8 aller avait été reporté et ensuite annulé à cause du Covid-19), à la Schauinsland-Reisen-Arena. En jeu ? Un billet pour les quarts de finale et une confrontation face à l'Olympiakos ou Wolverhampton lundi soir, à 21h. Quatrièmes du championnat d'Espagne, les hommes de Julen Lopetegui voulaient poursuivre leur saison intéressante tandis que les Giallorossi, qui vont être rachetés par The Friedkin Group, souhaitaient eux aussi accéder au prochain tour. Reguilon ou encore Ocampos étaient présents côté espagnol, et Džeko prenait lui place en attaque en face.

La suite après cette publicité

Alors qu'on attendait un petit combat entre les deux équipes, les Blanquirrojos prenaient rapidement le dessus. L'ancien Marseillais Ocampos allumait la première mèche et butait sur Pau Lopez (7e), et son équipe confisquait clairement le ballon avec environ 75% de possession de balle en une dizaine de minutes de jeu. Les hommes de Paulo Fonseca ne voyaient pas le jour et étaient même tout proches de la catastrophe sur un coup de tête de Koundé, finalement sur la barre transversale (12e). Mais à un moment donné, les Giallorossi craquaient... Auteur d'un rush exceptionnel, Reguilon rentrait dans la surface et terminait tout seul le travail (21e, 1-0) face à un Lopez un peu mou sur ce coup. La première période était à sens unique et Jesús Navas manquait le break à la demi-heure de jeu.

Lucas Ocampos très en jambes

Plus que bousculés, les joueurs de la Louve tentaient de réagir mais Džeko était repris de justesse (35e) tandis que Zaniolo ne cadrait pas sa tentative (36e). Et finalement, les Andalous frappaient une seconde fois au meilleur moment pour eux, juste avant la pause. Bien trouvé par Ocampos, En-Nesyri doublait la mise en poussant le ballon dans le but vide (44e, 2-0). Après un premier acte très difficile, une réaction était attendue côté italien. Mkhitaryan essayait de créer le danger avec une frappe croisée (50e), sans succès. Džeko voyait lui aussi sa tentative passer de peu à côté du but de Bounou (69e). Le chrono défilait donc et l'AS Roma n'arrivait pas à relancer cette partie pour apporter un peu de folie. Pire, le Séville FC triplait la mise grâce à Koundé mais le but était finalement refusé pour un hors-jeu (74e).

Une nouvelle fois en difficulté, les Giallorossi ne trouvaient pas la solution pour vraiment inquiéter Bounou et l'arrière-garde andalouse. Ces derniers perdaient même un peu leurs nerfs à l'image de Pellegrini, averti par l'arbitre pour contestation. Et dans le temps additionnel, Banega fracassait la barre transversale de Lopez sur un coup-franc puissant (90e+1), alors que Mancini voyait rouge pour un coup de coude (90e+10). Bien meilleur que l'AS Roma, le Séville FC s'imposait donc 2-0 dans cette rencontre et validait ainsi son billet pour les quarts de finale de Ligue Europa. Au prochain tour, Julen Lopetegui et ses hommes défieront Wolverhampton ou l'Olympiakos, qui s'affrontent dans la soirée (1-1 à l'aller en Grèce).

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires