Juventus : la grande première d'Angel Di Maria enflamme déjà l'Italie

Hier soir, la Juventus a parfaitement lancé sa saison en s'imposant 3 à 0 face à Sassuolo. Le tout avec un Angel Di Maria déjà décisif et sorti sur blessure.

Angel Di Maria avec le maillot de la Juventus
Angel Di Maria avec le maillot de la Juventus ©Maxppp
La suite après cette publicité

Cet été, la Vieille Dame s'est offert un sacré lifting. Matthijs de Ligt, Giorgio Chiellini ou encore Paulo Dybala ont quitté le Piémont. Une destination où Paul Pogba, Bremer et Angel Di Maria ont posé leurs valises cet été, eux qui devraient être bientôt imités par Memphis Depay et Leandro Paredes. Concernant ce dernier, la Juve compte sur la présence d'El Fideo, son compatriote argentin et son ancien coéquipier au PSG, pour faire pencher la balance. Et visiblement, les Turinois ont raison d'y croire puisque Paredes a suivi de près le premier match de la saison et la grande première de Di Maria en Serie A.

Et le milieu parisien a visiblement apprécié le spectacle puisqu'il a félicité ADM, auteur de son premier but hier soir. Titulaire face à Sassuolo, l'international albiceleste a trouvé le chemin des filets à la 26ème minute de jeu d'une jolie reprise de volée du gauche (1-0). Après un penalty obtenu et transformé par Dusan Vlahovic (2-0, 43e), El Fideo a encore été décisif. Cette fois-ci, il a délivré une passe décisive sur le deuxième but du Serbe (3-0, 51e). Une soirée presque parfaite pour l'ancien joueur du PSG, sorti sur blessure à la 66ème.

Un but, une passe et une blessure

Après la rencontre, Massimiliano Allegri n'était pas forcément pessimiste. «Di Maria ? Voyons demain les résultats des examens, ce sont des choses qui arrivent. Il a eu ce problème d'adducteur il y a encore une semaine, mais je ne suis pas inquiet. Attendons les résultats des examens demain. Il s'amusait, peut-être que j'aurais dû l'enlever à 3-0». Relancé sur le sujet et sur la sortie de ADM avec le visage grimaçant, il a répondu en plaisantant : «mais il a toujours ce visage-là». L'entraîneur de la Juventus était en tout cas satisfait de la première de son joueur.

Un élément qui a fait l'unanimité au sein de la presse italienne. "Di Maria-Vlahovic, c'est déjà le show", a titré le Corriere dello Sport qui a ajouté ensuite : «l'équipe de Massimiliano Allegri a battu Sassuolo 3-0 dans un stade en délire pour la "première" de Di Maria. Et c'est précisément El Fideo qui a débloqué le match avec l'un de ses tirs, après un début de rencontre au cours duquel la Juve avait peut-être un peu accusé la pression due aux succès des rivaux et subi l'organisation du jeu neroverde. Illuminée par le but de l'Argentin, l'équipe locale a ensuite porté le coup de grâce en fin de première mi-temps, avec le penalty gagné et transformé par Vlahovic, qui a marqué en début de seconde mi-temps».

La presse italienne est déjà sous le charme

"El Fideo, des débuts avec le cœur", a écrit de son côté la Gazzetta dello Sport. La publication au papier rose a ensuite précisé : «c'était le plus attendu et n'a pas déçu. Angel Di Maria s'est immédiatement engagé dans son aventure avec la Juventus, débloquant l'impasse au Juventus Stadium contre Sassuolo. Le milieu offensif argentin, qui a fait ses débuts à la Juventus lors d'un match officiel, enrichit ainsi la longue galerie des buteurs de la Juventus lors de ses débuts. (...) Jusqu'à la 22e minute, la Juventus n'avait pas tiré au but, puis il a fallu 21 minutes pour clore la rencontre, avec un exploit de Di Maria et un penalty obtenu et transformé par Vlahovic».

Au-delà de son but et de son assist, la Gazzetta a surtout apprécié les mouvements et l'animation qu'a apports l'Argentin, très remuant. «Les Bianconeri étaient trop statiques et il y avait peu de mouvements sans ballon, personne à part Di Maria n'est allé chercher le ballon en courant», insiste le média transalpin qui conclut ainsi : «le point sensible pour Di Maria est venu peu après l'heure de jeu, lorsqu'il a accusé un problème à son adducteur gauche en demandant à Allegri de le sortir. Les supporters de la Juventus retiennent déjà leur souffle». Et le club italien aussi. En un peu plus d'une heure de jeu, Angel Di Maria a déjà montré qu'il pouvait beaucoup apporter à cette Vieille Dame.

Plus d'infos

Commentaires