Ligue 1 : Wissam Ben Yedder délivre Monaco face à Angers

Un Monaco dominateur mais parfois trop brouillon a dû s’en remettre à son incontournable buteur, Wissam Ben Yedder, pour décrocher une cinquième victoire consécutive face à Angers, et ainsi grimper provisoirement à la seconde place du championnat.

Wissam Ben Yedder célèbre un but.
Wissam Ben Yedder célèbre un but. ©Maxppp

Après la victoire du Paris Saint-Germain la veille face à Metz (3-1) et avant le choc entre l’Olympique Lyonnais et le LOSC (21h), l’AS Monaco, 3ème avant le coup d’envoi et en grande forme ces dernières semaines affrontait ce dimanche après-midi le SCO Angers, 12ème, à l’occasion de la 34ème journée de Ligue 1 au stade Raymond Kopa. L’équipe du Rocher restait sur quatre victoires consécutives en championnat alors que l’équipe de Stéphane Moulin n’avait plus remporté un match de Ligue 1 depuis 5 rencontres. Une victoire permettrait aux Monégasques de repasser provisoirement à la 2ème place du classement. Après avoir joué dans la semaine face à l’OL en Coupe de France, Niko Kovac décidait de faire des changements dans le onze de départ et titularisait Jovetic en pointe à la place de Ben Yedder. Avec les absences de Diop, blessé face à Lyon, et de Gelson Martins, positif à la Covid-19, l’entraîneur croate décidait de titulariser Volland, Golovin et Aguilar en attaque. Le reste de la composition monégasque était classique avec notamment le duo Fofana-Tchouaméni au milieu. De son côté, Stéphane Moulin alignait une défense à 5 derrière avec un Pierrick Capelle positionné latéral gauche, et devant un tandem Pereira Lage et Diony en pointe.

La suite après cette publicité

En ce début de match, c’est naturellement l’ASM qui mettait le pied sur le ballon et qui se procurait une première occasion à la 13e minute. Jovetic, bien lancé par Golovin, se retrouvait face à Bernardoni mais l’attaquant monténégrin manquait son face à face et se blessait sur cette action. L’ancien buteur de l’Inter devait alors laisser sa place à Ben Yedder (18e). Ce dernier s’emparait du brassard de capitaine. 10 minutes plus tard, le technicien du SCO devait lui aussi procéder à un changement, en remplaçant Amadou, blessé lui aussi semble-t-il, par Bahoken (27e). À la 28e minute de jeu, Ruben Aguilar se retrouvait sur le côté droit de la surface après un bon service de Ben Yedder, mais le milieu de terrain offensif loupait son centre en retrait pour Volland. Nouvelle alerte pour les Angevins qui concédaient une dernière occasion avant la pause. À la 42e minute, le pressing de Golovin permettait au Russe de récupérer un ballon dans les pieds de Pavlovic et de foncer vers le but du SCO. L’ancien meneur de jeu du CSKA Moscou dédoublait avec Ben Yedder et se retrouvait face à Bernardoni mais lui aussi manquait son duel face au portier français. Une première période remplie d’arrêts de jeu obligeait donc le corps arbitral à ajouter 5 minutes de temps additionnel. Juste avant le coup de sifflet de l’arbitre du jour Monsieur Ben El Hadj, Lecomte devait sortir de ses cages pour empêcher le SCO de marquer sur corner. 0-0 à la pause donc. Un Monaco supérieur mais pas forcément brillant réalisait une première période plutôt intéressante sans être transcendante donc. Malgré 2 tirs cadrés et 59% de possession, aucun but n’était inscrit.

Monaco peut remercier son prince Ben Yedder

En seconde période, Maripan se procurait une énorme occasion. Le défenseur chilien recevait un bon ballon sur coup-franc, et se retrouvait seul sans personne au marquage, mais l’ancien joueur d’Alavés ne parvenait pas à cadrer sa tentative, qui passait juste au dessus des cages angevines (54e). À la 57e minute, après un jeu à trois entre Sidibé, Ben Yedder et Aguilar, ce dernier se retrouvait dans la surface et croisait sa frappe qui fuyait le cadre. Encore une tentative monégasque trop brouillonne. Le SCO pouvait d’ailleurs remercier Bernardoni, très bon ce soir, et vigilant tout au long de la rencontre. Grâce à lui, Angers pouvait y croire et c’est pourquoi Stéphane Moulin procédait à deux changements à la 70ème minute de jeu. Thioub et Ould Khaled remplaçaient Diony et Mangani. Kovac faisait de même 8 minutes plus tard en faisant entrer Fabregas et Ballo-Touré à la place de Golovin et Disasi.

Quelques secondes plus tard, Fofana lançait Ben Yedder en profondeur et l’international français ne tremblait pas cette fois-ci en lobant Bernardoni. 1-0, Monaco trouvait la faille au bout de son 9ème tir. 18ème but pour l’ancien sévillan cette saison en Ligue 1. La domination de l’équipe princière était enfin récompensée. Et le score en restait là. Succès de l'ASM 1-0 dans la difficulté face à Angers. Avec cette victoire, Monaco devenait provisoirement le dauphin du PSG, en attendant le résultat du match entre Lyon et Lille (21h). Avec 71 points, ils passaient devant le LOSC (70 points) et enchaînaient avec une cinquième victoire consécutive. Nouveau clean-sheet pour les hommes de Niko Kovac, qui n’ont plus encaissé un but toutes compétitions confondues depuis le 3 mars dernier et une défaite face à Strasbourg (1-0). Angers loupait l’occasion de grimper à la 10ème position et continuait sa série de 6 matchs sans victoire désormais.

Plus d'infos

Commentaires