Coupe du Monde 2022, Cameroun : nouvelles révélations dans l'affaire Onana !

Par Josué Cassé
3 min.
Coupe du Monde 2022, Cameroun : nouvelles révélations dans l'affaire Onana ! @Maxppp

Écarté de la sélection camerounaise après avoir séché une séance d'entraînement en pleine Coupe du monde, André Onana, absent face à la Serbie puis contre le Brésil, n'avait pas tardé à livrer sa version. Ce samedi soir, L'Equipe apporte de nouvelles informations sur une affaire qui a fait beaucoup de bruit, ces derniers jours.

La suite après cette publicité

Que s'est-il passé avec André Onana ? Dernier rempart des Lions Indomptables, le gardien de l'Inter Milan n'a pas pu empêcher l'élimination des siens, et ce malgré un dernier succès probant contre le Brésil (1-0). Et pour cause. Écarté de la sélection camerounaise en raison d'un différend avec son sélectionneur, Rigobert Song, le portier de 26 ans, invité à quitter le groupe, n'a plus joué la moindre minute après une première titularisation contre la Suisse. Remplacé au pied levé par Devis Epassy, Onana n'avait d'ailleurs pas manqué de réagir face à la polémique.

«Je tiens à exprimer mon affection pour mon pays et les Lions Indomptables. Hier, je n'ai pas été autorisé à être sur le terrain pour aider le Cameroun, comme je le fais toujours, à atteindre les objectifs de l'équipe. Je me suis toujours comporté de manière appropriée, et pour mener l'équipe vers le succès. J'ai mis tous mes efforts et mon énergie afin de dénouer les liens d'une situation ambiguë, mais je n'ai pas rencontré la réceptivité espérée», indiquait l'ancien de l'Ajax avant d'apporter son soutien aux Camerounais : «je considère et respecte toujours les décisions des personnes garantes de la gestion et de l'encadrement de notre équipe. Tous mes encouragements vont à mes coéquipiers, car nous avons démontré que nous sommes capables d'aller très loin dans cette compétition. La Nation d'abord et pour toujours».

À lire CdM 2022 : Lionel Messi sort enfin du silence

Rigobert Song et Samuel Eto'o main dans la main !

Oui mais voilà, alors que ce départ précipité ne tardait pas à enflammer les rues de Yaoundé ou de Douala, L'Equipe apporte de nouvelles précisions dans ce dossier épineux. Dans cette optique, le quotidien précise, tout d'abord, qu'il n'y a pas eu de clash à proprement parler entre Onana et Song. Si le second cité a, certes, repris le premier lors d'un entraînement deux jours avant le match contre la Serbie, Onana a 'simplement' quitté la séance en affichant son mécontentement d'un signe de la main. Si ce comportement pouvait déjà être sanctionné, la suite s'est avérée rédhibitoire.

La suite après cette publicité

Absent de l'entraînement le lendemain, prétextant une douleur aux adducteurs, Onana a tout simplement fait perdre patience au sélectionneur des Lions Indomptables. Bien décidé à se faire respecter et à conserver un groupe uni, Song a finalement décidé de renvoyer le joueur, en dépit de sa proximité avec ses hommes. Une décision soutenue et validée par Samuel Eto'o, président de la Fédération et très proche d'Onana. Si tout pourrait finalement rentrer dans l'ordre dans les prochaines semaines, cet épisode aura malgré tout permis de voir la complicité existante entre Rigobert Song et Samuel Eto'o. Reste désormais à savoir si cette relation professionnelle renforcée et cette unité proclamée sera le début d'une nouvelle page plus heureuse.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité