Premier League : Tottenham écrase Arsenal et se rapproche du top 4

Dans un Tottenham Hotspur Stadium, les Spurs giflent leur rival londonien (3-0) et reviennent à un point de la quatrième place, qualificative pour la prochaine Ligue des Champions et occupée par les Gunners.

Harry Kane, Heung-Min Son et Ryan Sessegnon exulte face aux Gunners
Harry Kane, Heung-Min Son et Ryan Sessegnon exulte face aux Gunners ©Maxppp

Prévu d'abord le 12 janvier dernier, le derby du nord de Londres entre Tottenham et Arsenal se jouait ce jeudi soir dans le cadre de la 22e journée de la Premier League. En plus de la rivalité entre ces deux formations, cette confrontation était importante pour la course au top 4, synonyme de qualification en Ligue des Champions la saison prochaine. Quatrièmes avant d'aborder cette rencontre, les Gunners étaient dans l'obligation de s'imposer en terres adverses pour s'assurer une place en C1. De leur côté, les Spurs (5es), avaient l'occasion de revenir à un point de leur adversaire du soir en cas de victoire et ainsi mettre la pression sur son éternel rival face à son public du Tottenham Hotspur Stadium.

La suite après cette publicité

Si le début de rencontre semblait plutôt équilibre, Arsenal réussissait néanmoins à mettre en difficulté Tottenham dans ses sorties de balle, et ce grâce à un pressing intense constant. Mais les Spurs, emmenés par leur trio offensif Son-Kane-Kulusevski, se montraient plus dangereux dans la surface adverse. Sur un centre au second poteau du Suédois, Cedric poussait l'attaquant sud-coréen dans le dos, obligeant l'arbitre à désigner le point de penalty. Le tir à 11 mètres était parfaitement transformé par Kane (1-0, 22e), avant de doubler la mise sur un corner prolongé par la tête d'Emerson (2-0, 37e). Le but du break était facilité par l'infériorité numérique des joueurs d'Arteta, à 10 après les deux jaunes d'Holding (26e, 33e). A la pause, Arsenal était victime de l'efficacité clinique de Tottenham...

Rien ne va à Arsenal

Au retour des vestiaires, les Rouge-et-Blanc étaient cueillis à froid par leur voisin, avec la 21e réalisation en championnat de Son. Le Sud-Coréen profitait d'un dégagement raté de Gabriel pour envoyer son tir en force dans les filets de Ramsdale, qui vivait une soirée compliquée (3-0, 48e). Derrière, on assistait à un semblant de réveil des Gunners, à 10 contre 11, mais les incursions de Saka ou de Nketiah dans le dernier tiers adverses étaient bien mises en échec par la défense attentive des locaux. Ces derniers en profitaient alors pour remettre la pression sur l'arrière-garde adverse et se procuraient de grosses opportunités, bien claquées par Ramsdale (59e, 62e) ou manquant de justesse dans le dernier geste (63e).

Et s'il semblait qu'Arsenal pouvait finalement se reprendre et espérer revenir dans ce match, l'entraîneur espagnol voyait son défenseur brésilien Gabriel abandonner ses coéquipiers, blessé à la cuisse droite (74e). Expulsion d'Holding, sortie sur blessure de l'ancien Lillois : avec l'entrée de Nuno Tavares, les Gunners étaient contraints de jouer avec Xhaka et Cedric en défense centrale. Le coaching d'Arteta permettait aux visiteurs de se créer quelques occasions, dont la frappe à ras de terre d'Odegaard sur le centre du latéral portugais, sans souci dans les gants de Lloris (80e). Le score ne bougeait pas jusqu'au coup de sifflet final : Tottenham revient à un point de son rival, toujours quatrième malgré la défaite. Arsenal devra prendre plus de points sur les deux prochaines journées pour espérer jouer la Coupe aux grandes oreilles la saison prochaine.

Plus d'infos

Commentaires