OL : Aulas annonce des recettes colossales avec le Stade des Lumières !

Dans treize mois, l’OL prendra possession du Stade des Lumières. Une enceinte ultra moderne qui permettra à l’OL de dégager de nouvelles recettes. Et à en croire Jean-Michel Aulas, la manne générée devrait être sans commune mesure avec ce que touche l’OL grâce au vieillissant Gerland.

Le stade des Lumières va rapporter gros à l'OL
Le stade des Lumières va rapporter gros à l'OL ©Maxppp
La suite après cette publicité

En janvier 2016, l’Olympique Lyonnais prendra possession du Stade des Lumières. Un écrin de 60 000 places ultra moderne qui intégrera notamment, des hôtels, un parc de loisirs, un centre de remise en forme, et une clinique du sport. Ce stade financé intégralement par des fonds privés, une première en France, sera la propriété de l’OL. Une stratégie assumée par Jean-Michel Aulas et qui devrait permettre au club rhodanien de prendre une nouvelle dimension sportive et financière.

C’est en tout cas ce qu’a annoncé une fois encore le président de l’OL sur le plateau du Canal Football Club. Pour étayer ses explications, JMA s’est fendu d’un exemple très simple et criant de vérité. Sur les quinze premiers clubs à l’indice UEFA (ndlr : calculé sur les cinq dernières saisons comme l’indice UEFA des pays), tous sont propriétaires de leur stade. « Savez-vous combien dans les 15 premiers clubs de l’indice UEFA y a-t-il de clubs qui ne sont pas propriétaires de leur stade ? Il n’y en a plus. Le business model des clubs de foot a changé. Nous le subissons nous-mêmes avec des résultats financiers qui ne sont pas bons. Il y a aussi des conséquences à respecter par rapport au fair-play financier. Une académie forte, on y est. Des infrastructures qui appartiennent au club pour ne pas être partagé dans les décisions entre la ville, etc… En plus, le club résident n’a plus rien à dire, d’où, entre autres, le problème des pelouses. Et il faut avoir aussi un peu d’éthique. Plein de choses sur le plan comportemental et une équipe féminine de très haut niveau. Et on a une équipe de très haut niveau. »

80 M€ de recettes supplémentaires à 10 ans pour l'OL

Un business model très rentable selon lui et qui devrait permettre au septuple champion de France de trouver de nouvelles mannes financières pour renforcer son équipe et rentrer sans problème dans les méandres du Fair-Play Financier. « On a bâti sur un plan à 10 ans, une progression qui va nous amener de 20 M€ annuels supplémentaires à 80 M€ à 10 ans. Ça, c’est ce qui est pratiqué dans tous les autres stades d’Europe. Donc ce ne sont pas des élucubrations, ce sont des lois statistiques. Alors forcément après ça se traduit par les résultats sportifs puisqu’il y a une corrélation directe entre le fait d’être propriétaire de son stade et le fait d’être dans les quinze premiers du classement de l’indice UEFA des clubs.»

Des chiffres impressionnants qui devraient ravir le directeur financier de l’OL, mais également Hubert Fournier qui pourra compter d’ici à deux ans sur de nouveaux moyens pour renforcer son effectif et qui sait conserver la plupart des pépites du club. Important pour le club, le Stade des Lumières revêt une importance capitale pour la ville de Lyon et son agglomération puisque ce ne sont pas moins de 2 000 emplois qui seront créés grâce à ce nouveau stade. « Une fois l’opération terminée, c’est-à-dire avec les hôtels, le parc de loisirs, le centre de remise en forme, la clinique du sport, ce sont près de 2 000 emplois qui seront sur le stade. » Voilà de quoi espérer des lendemains qui chantent entre Saône et Rhône.

Plus d'infos

Commentaires