Une clause met le feu à la fin de saison de l'Atlético de Madrid

Suite à sa défaite contre l'Athletic (0-2), l'Atlético s'est condamné à une fin de saison sous très haute tension. Explications.

Diego Simeone, le coach de l'Atlético
Diego Simeone, le coach de l'Atlético ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le derby madrilène de dimanche prochain entre l’Atlético et le Real Madrid (rencontre à suivre sur notre live commenté) s’annonce très chaud ! Et ce, à tous les niveaux ! Rivaux des Merengues, les Colchoneros ont déjà fait savoir qu’ils ne feront pas la haie d’honneur aux hommes de Carlo Ancelotti pour célébrer le titre de la Casa Blanca. Sachant que les Merengues ont déjà fait le coup récemment aux Rojiblancos et aux Blaugranas, personne ne s’en offusquera vraiment.

Cela rajoutera quand même un peu de piment à une rencontre devenue vitale pour l’Atlético. En effet, après avoir perdu 2 buts à 0 sur le terrain de l’Athletic, l’équipe de Diego Simeone est désormais quatrième du classement de Liga à quatre journées du terme, avec seulement trois points d’avance sur le Betis ! Autant dire que le rival merengue peut le mettre dans de sales draps s’il l’emporte au Wanda Metroplitano et que le Betis réalise un gros coup face au FC Barcelone.

L'avenir de Diego Simeone en suspens

Vous l’aurez compris, l’Atlético ne veut surtout pas rater la prochaine Ligue des Champions, principalement pour des raisons financières. Mais pas seulement ! La radio Cadena COPE a lâché une petite bombe cette nuit. Concrètement, si les Matelassiers ne parviennent pas à se qualifier pour la plus prestigieuse des compétitions européennes, l’avenir de Diego Simeone pourrait également être remis en cause !

Coach des Rojiblancos depuis 2011, l’Argentin avait prolongé son contrat jusqu’en 2024 le 8 juillet 2021. Sauf que dans ce bail, il existe une clause qui annule toutes les conditions du nouveau contrat en cas de non-qualification en Ligue des Champions ! Si tel est le cas, Simeone se retrouverait libre de tout engagement, obligeant ainsi les deux parties à renégocier, mais à des conditions revues à la baisse. On est encore loin d’un tel scénario, mais avec le Real Madrid, Séville et la Real Sociedad à jouer d’ici la fin de saison (en plus d’Elche), l’Atlético est encore loin d’avoir assuré sa place dans le top 4 de la Liga.

Plus d'infos

Commentaires