OL : Bertrand Traoré veut retrouver la lumière

Absent du groupe lyonnais samedi face à Metz, Bertrand Traoré vit un début de saison délicat. Muet depuis environ sept mois en Ligue 1 Conforama, le Burkinabé espère mettre un point final à sa disette offensive le plus vite possible. Gros plan.

Bertrand Traoré veut retrouver le chemin du but
Bertrand Traoré veut retrouver le chemin du but ©Maxppp
La suite après cette publicité

26 juin 2017. L'Olympique Lyonnais annonce l'arrivée de Bertrand Traoré. Sous le charme, les Gones n'ont pas hésité à miser 10 millions d'euros sur le joueur de Chelsea, qui s'est d'ailleurs réservé un intéressement de 15% d’une possible plus-value en cas de vente. Une belle affaire puisque Traoré sortait d'une saison aboutie du côté de l'Ajax Amsterdam où il était prêté (13 buts en 37 matches). De plus, le footballeur âgé de 21 ans à l'époque était considéré comme un grand espoir. Les pensionnaires du Groupama Stadium pouvaient donc se frotter les mains après avoir bouclé ce transfert. Le footballeur né en 1995, lui, arrivait avec l'envie de s'inscrire dans un projet à long terme après avoir été prêté à plusieurs reprises par les Blues.

Le Burkinabé veut retrouver sa place de titulaire

Titulaire sous les ordres de Bruno Genesio, le Burkinabé a enchanté pour ses débuts, lui qui ne rechignait pas à faire le travail de pressing sur son côté droit. Toutefois, Traoré savait qu'il devait encore travailler pour s'améliorer et progresser; notamment sur le fait d'être plus décisif comme il l'avait confié à Lyon Capitale. « Être attaquant, c’est être un tueur devant le but. Il faut toujours avoir cette envie de marquer. Je me dis tout le temps qu’il faut que je marque plus. Marquer des buts c’est ce qui va me faire encore progresser, et c’est ce que j’essaye d’améliorer en ce moment ». Auteur de 6 buts toutes compétitions confondues lors de la première partie de saison 2017-2018, il avait enchaîné en marquant 11 buts sur la seconde moitié de saison (17 buts au total lors de sa première saison à Lyon et 1 avec la réserve).

Installé dans le onze de Genesio, Bertrand Traoré était très attendu pour sa deuxième saison sous le maillot des Gones. Capable de faire de belles prestations comme d'autres moins abouties, le Burkinabé, irrégulier, tentait plus sa chance face au but. Et cela payait sur la première partie de saison 2018-19 où il était l'un des meilleurs buteurs de son équipe (7 réalisations). Ensuite, il a été moins en verve trouvant la mire à 4 reprises seulement sur la fin de saison (11 buts au total). Pour sa troisième saison à l'Olympique Lyonnais, le footballeur âgé de 24 ans voulait repartir du bon pied. Titulaire lors des trois premières journées avec Sylvinho, il a été ensuite remplaçant face à Bordeaux (4ème journée, 13 minutes jouées). Ensuite, il a alterné entre titularisations et passages sur le banc, aussi bien en Ligue des Champions qu'en championnat..

Piqué par Garcia, il a bien réagi

Sylvinho limogé, les cartes ont été redistribuées avec Rudi Garcia. Un entraîneur qui a décidé de secouer le Burkinabé, pointé du doigt par certains supporters. Remplaçant face à Dijon, il avait fait une entrée intéressante à la 55e minute à la place de Martin Terrier, tentant d'apporter son dynamisme. Mais cela n'avait pas suffit pour l'emporter, ce qui avait provoqué le mécontentement des supporters. Une chose que Traoré avait très bien compris. De nouveau sur le banc face à Benfica en Ligue des Champions, il a eu 25 minutes pour s'exprimer. Mais il ne s'est pas vraiment montré à son avantage, provoquant d'ailleurs la frustration de son entraîneur qui a décidé de sévir. Ainsi, Bertrand Traoré, cible des critiques des fans après son entrée à Lisbonne, n'a pas été convoqué dans le groupe lyonnais pour la réception du FC Metz samedi dernier. L'ancien coach de l'OM a décidé de faire appel au jeune Rayan Cherki (16 ans). Un coup dur pour l'ex-joueur de Chelsea qui a donc assisté à la victoire des siens des tribunes. Piqué, Bertrand Traoré n'a pas été abattu. C'est ce qu'a expliqué Rudi Garcia jeudi en conférence de presse.

«Bertrand Traoré est l'un des meilleurs joueurs de l'effectif. Il m'a fait des misères quand j'ai eu à jouer contre lui mais j'en attends encore plus. Je crois qu'il a bien compris le message car il a été l'un des meilleurs à l'entraînement cette semaine». Le natif de Bobo-Dioulasso a donc parfaitement saisi le message que lui a fait passer le coach lyonnais, qui attend plus de lui comme des autres attaquants rhodaniens. «J’ai des joueurs offensifs qui n’ont pas assez marqué. Il y a un manque de réussite et d’agressivité». S'il tente beaucoup, Bertrand Traoré doit retrouver la confiance et le chemin des filets. Apparu à 12 reprises toutes compétitions confondues cette saison, il a délivré deux passes décisives mais n'a pas marqué. Son dernier but avec l'OL remonte d'ailleurs au 2 avril dernier. C'était en Coupe de France face Rennes. En Ligue 1, sa dernière réalisation date du 3 mars face à Toulouse. Toulouse, que Lyon va rencontrer samedi. L'occasion parfaite pour Traoré de boucler la boucle et mettre un terme à une longue période de disette de plusieurs mois.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires