L'Atlético de Madrid veut garder Moussa Dembélé

Alors que plusieurs médias annoncent que l’Atlético de Madrid ne veut pas conserver Moussa Dembélé, la réalité est bien différente. Selon nos informations, les Colchoneros souhaitent continuer avec le Français.

Moussa Dembélé à l'entraînement
Moussa Dembélé à l'entraînement ©Maxppp

Un nouveau départ. Cet hiver, Moussa Dembélé a décidé de donner un nouvel élan à sa carrière. Meilleur buteur de l’OL durant deux saisons, l’attaquant français a vécu un début d’exercice 2020-21 plus délicat sous les ordres de Rudi García. Un départ était donc la meilleure solution pour le natif de Pontoise, loué pour son professionnalisme à Lyon.

La suite après cette publicité

Courtisé en Angleterre, où sa cote a toujours été bonne, Moussa Dembélé a finalement pris la direction de l’Espagne. Convaincu par Diego Simeone en personne, il a rejoint l’Atlético de Madrid. Un club où il a rapidement essayé de s’intégrer sur comme en dehors du terrain en prenant des cours d’espagnol.

Mais le Français a dû composer avec une forte concurrence, notamment celle de l’indéboulonnable Luis Suarez. Sans compter Angel Correa ou Joāo Félix. Auteur de 7 matches toutes compétitions confondues, il a pris ses marques malgré un temps de jeu réduit. Pour cette raison, plusieurs médias ibériques ont indiqué que les Colchoneros ne souhaitaient pas le garder.

Les Rojiblancos sont convaincus

D’après nos informations, c’est tout le contraire. En effet, une source proche du club madrilène nous a assuré que l’Atlético voulait conserver Moussa Dembélé, prêté par l’OL. Une réunion a eu lieu récemment entre Diego Simeone et les dirigeants de l’Atléti. El Cholo, ainsi que son assistant, ont fait savoir qu’ils voulaient continuer avec Dembélé.

Un joueur apprécié également par les cadres du vestiaire comme Koke, Oblak ou Savic mais aussi Thomas Lemar, nous a-t-on fait savoir. Des joueurs qui font front derrière le Français. De son côté, Moussa Dembélé, sacré champion d’Espagne, veut rester à l’Atlético selon nos informations. L’OL, qui n’est pas fermé à un départ, avait fixé son option d’achat à 33,5 millions d’euros l’hiver dernier. Un prix élevé pour des Colchoneros qui ont subi des pertes financières importantes en raison de la crise. La balle est dans le camp de Lyon à présent.

Plus d'infos

Commentaires