Les pires humiliations du FC Barcelone depuis la remontada

Plus qu’un club, le FC Barcelone est un monument du football européen. Mais depuis la «remontada» contre le PSG en 2017, le Barça n’a jamais été autant vu comme une équipe prenable. Le club catalan encaisse depuis quelques années des remontées au score et des humiliations. Focus sur les défaites catastrophiques du FC Barcelone en Ligue des champions ces 5 dernières années.

Les pires humiliations du FC Barcelone depuis la remontada
Les pires humiliations du FC Barcelone depuis la remontada ©Maxppp
La suite après cette publicité

Les patrons de Turin

Le 11 avril 2017, le Barça se déplace au Juventus Stadium, sûr de ses forces, surtout après avoir étonné la planète football en humiliant 6-1 le Paris-Saint-Germain quelques semaines plus tôt en huitième de finale. Iniesta, Neymar, Luis Suarez, Messi, tous les artistes sont prêts à affronter la Juve. Mais Paulo Dybala va inscrire un doublé qui va refroidir les Catalans. Chiellini achève la leçon d’une tête puissante à la 55ème minute et porte le score à 3-0. La MSN est crucifié par la presse catalane. Pas de surprises au match retour, les Blaugranas sont éliminés.

La Roma'tada

L’année suivante, le FC Barcelone joue contre l’AS Roma en quart de finale. Les Catalans se déplacent sereinement au Stadio Olimpico, au match aller ils ont baffé 4-1 les Romains au Camp Nou. Edin Dzeko va sonner la charge dès la 6ème minute 1-0. Les italiens vont ensuite prendre d'assaut le but de Ter Stegen en tirant 17 fois. Le portier catalan va céder face à Daniele De Rossi sur pénalty 2-0. Puis sur corner en fin de match. Kostas Manolas détourne lee ballon au fond des filets avec une tête croisée au premier poteau, 3-0. Après avoir effectué l’insurmontable, une «remontada», le Barça l'a subie. Rome s’enflamme, Barcelone sombre.

Barcelone rouge de honte à Anfield

Porté par un Anfield en feu, une fois encore, Liverpool va réaliser un match historique en 2019. Ils vont malmener physiquement les Catalans. Origi va marquer dès la 7ème minute. Georginio Wijnaldum va ensuite inscrire un doublé en deux minutes en seconde mi-temps. Le stade exulte, les deux équipes sont à égalité. Puis vient un corner, désormais devenu culte, qui va sceller le sort du Barça. Trent-Alexander Arnold fait mine de s’éloigner du coin, puis se jette sur le ballon pour déposer un centre à ras de terre à Origi, seul au point de penalty autour de joueurs catalans apathique, puis penaud. Les corners en fin de matchs, ça ne leur réussit pas. 4-0, le FC Barcelone est une nouvelle fois humilié. C’est un cauchemar pour les Culés.

Le bourreau de Bavière

Mais l’enfer, les supporters barcelonais vont encore en faire l’expérience en 2020. Porté par Messi, comme trop souvent, le FC Barcelone se hisse en demi-finale du Final 8 de la Ligue des Champions à Lisbonne. Ils affrontent le Bayern Munich, archi-favoris dans la compétition après avoir surclassé tous leurs adversaires. Sans surprise, les Bavarois ne vont pas donner une leçon aux Catalans, non, ils vont les rosser sans scrupule. Le FC Barcelone va encaisser 8 buts. L’Espagne, l’Europe voire le Monde sont sous le choc face à cette démonstration de force historique.

La vengeance parisienne

Les Blaugranas, toujours sonnés, vont essayer de s’en remettre dès l'année suivante. Ils retrouvent les victimes de la première «remontada» pour les 8ème de finale, le PSG. Revanchards, les Parisiens, et surtout Kylian Mbappé, vont se balader au Camp Nou. Pourtant, Lionel Messi lance les siens sur de bons rails en mettant un penalty pleine lucarne à la 27ème minute. Une courte avance qui n’est pas du goût de Mbappé, le natif de Bondy égalise 5 minutes plus tard. Il inscrit un doublé à la 65ème minute et un triplé en fin de match pour porter le score à 4-1. Les Barcelonais sont sonnés. La presse espagnole n’a que faire de cette énième défaite et préfère mettre en lumière la pépite parisienne. Il n’y aura pas de surprise au match retour, un but partout. Le FC Barcelone est une nouvelle fois éliminé très tôt dans la compétition.

Une élimination historique

Comme symptomatique de la déroute du Barça, Messi quitte son club de toujours pour le PSG. Cette saison 2020-2021, le club mythique n’a jamais été vu comme aussi faible, en Europe, et même en Espagne. Sous les commandes de Ronald Koeman, le FC Barcelone se fait martyriser en phase de groupe de la Ligue des Champions. Le Benfica surclasse les Blaugranas 3-0. Le Bayern écœure une nouvelle fois les culés au Camp Nou 3-0 également. Désormais sous les ordres du nouveau technicien Xavi, ils sont condamnés à l'exploit pour leur dernier match de la phase de groupes face aux bavarois. Mais les coéquipiers de Thomas Müller et Kingsley Coman seront sans pitié. Le Bayern Munich remporte le match aisément 3 à 0. Cette troisième défaite propulse le FC Barcelone en 16ème de finale d’Europa League. Ce n'était pas arrivé depuis 20 ans. Une véritable catastrophe historique.

Plus d'infos

Commentaires