Les débuts très compliqués de Patrik Schick avec le RB Leipzig

Arrivé cet été au RB Leipzig pour se relancer, Patrik Schick n'a pour le moment disputé que 27 petites minutes dans son nouveau club. La faute à deux blessures à la cheville, dont la dernière survenue avec la sélection tchèque, qui fait grincer des dents en Allemagne.

La situation de Schick commence à agacer à Leipzig
La situation de Schick commence à agacer à Leipzig ©Maxppp

La nouvelle vie de Patrik Schick à Leipzig débute mal. Débarqué dans la ville allemande après deux saisons compliquées et éprouvantes à la Roma, l'attaquant de 23 ans, qui cherchait «moins de pression» et «plus d'anonymat», fait finalement parler de lui en mal. Annoncé un moment à l'OM puis à Monaco notamment, il est arrivé dans les dernières heures du mercato en Saxe contre un prêt payant de 3,5 M€ (en plus d'un bonus de 500 000 €). C'est pour le moment une énigme puisqu'il n'a disputé que 27 petites minutes sous ses nouvelles couleurs.

La suite après cette publicité

Schick rechute avec la sélection

Resté sur le banc pour son premier match, le Tchèque s'est blessé à la cheville trois jours après à l'entraînement. Sur le flanc durant trois semaines, il est apparu uniquement en fin de rencontre face au Bayer Leverkusen début octobre, avant de retrouver sa sélection. C'est ici que les ennuis sont revenus. Alors qu'il devait se contenter des 65 minutes de jeu accordées face à l'Angleterre (victoire 2-1) lors des éliminatoires, Schick a finalement participé au match amical contre l’Irlande du Nord (défaite 3-2). S'il n'a disputé que 25 minutes, il a surtout joué blessé...

Forcément, cette situation a considérablement agacé Julian Nagelsmann. «L’accord avec les Tchèques était qu’il ne jouerait pas le match amical. Pourtant, il a continué. C'est désagréable, surtout quand il s'agit de blessures répétées», s'est agacé le coach du RB Leipzig. Car pire que se blesser, le joueur a rechuté de son souci à la cheville. «C'est la même blessure qu'il a eue auparavant». Voilà qui vient retarder un peu plus l'intégration de l'attaquant et surtout ajouter un peu de tension à une situation déjà compliquée.

Tensions entre la fédération tchèque et le RB Leipzig

«Nous parlerons à la fédération tchèque. Je comprendrais si ça avait été un match de qualification, mais là pour un match amical où ils étaient menés 0-3, j'aurais traité le joueur un peu différemment », a expliqué l’entraîneur de 32 ans. Problème, le son de cloche n'est pas vraiment le même du côté de Prague. «Il n'y avait pas d'accord avec Leipzig pour Patrik. Seuls les médecins du club et de la sélection étaient en contact. Patrik était en forme pour les deux matches», a répondu Libor Sionko, l'un des responsables de la sélection.

Une fois encore, les trêves internationales posent quelques soucis entre les clubs et les sélections. À l'instar de Lucas Hernandez avec l'équipe de France, Patrik Schick est au cœur de vives tensions. Celui qui voulait venir chez les Taureaux ailés pour se relancer et accomplir ses ambitions était encore absent ce week-end face à Wolsbourg et risque encore de déclarer forfait contre le Zenit en Ligue des Champions. Il reste encore du temps mais cette histoire n'encourage pas le RB Leipzig à lever l'option d'achat de 29 M€ et Schick perd peu à peu ce statut de grand espoir acquis du temps de la Sampdoria.

Plus d'infos

Commentaires