Liverpool : on n'arrête plus Mohamed Salah !

Après une saison compliquée de Liverpool où il aura été l'un des rares à surnager, Mohamed Salah est de nouveau parti sur de hauts standards. L'ailier égyptien prouve déjà qu'il est indispensable à la bonne forme des Reds et ne cesse d'impressionner.

Mohamed Salah célèbre son but face à Manchester City.
Mohamed Salah célèbre son but face à Manchester City. ©Maxppp
La suite après cette publicité

Dans une souffrance totale l'an dernier, Liverpool a perdu son statut de tenant du titre de la Premier League au profit de Manchester City. En proie à de grandes difficultés défensives, le club des bords de la Mersey avait aussi de gros soucis dans l'animation offensive. Ainsi, Sadio Mané et plus particulièrement Roberto Firmino ont eu des difficultés. Si l'apport de Diogo Jota a permis de limiter la casse, Mohamed Salah a été particulièrement précieux. En inscrivant 31 buts en 51 matches la saison dernière, dont 22 en 37 matches de Premier League, il a permis aux Reds d'accrocher une troisième place synonyme de qualification en Ligue des Champions. Évitant ainsi une énorme déconvenue, la bande de Jürgen Klopp a ainsi pu aborder la saison avec plus de solidité.

Récupérant Virgil van Dijk en défense, Liverpool compte également sur une attaque retrouvée. Avec 17 buts inscrits en Premier League, 8 en Ligue des Champions et 3 en Carabao Cup, les Reds disposent pour le moment de la meilleure force de frappe du Royaume. Roberto Firmino (3 buts toutes compétitions confondues), Sadio Mané (5 buts TTC) et Diogo Jota (3 buts TTC) affichent une jolie forme, mais à eux trois ils dépassent seulement d'une courte tête Mohamed Salah. Insaisissable, l'Égyptien compte déjà 9 buts avec 3 réalisations en Ligue des Champions et 6 en Premier League depuis le début de la saison. Également auteur de 3 passes décisives en Premier League, il a marqué dans tous les matches exceptée la rencontre de la 2e journée contre Burnley. Un bilan assez impressionnant qui confirme ce statut de leader offensif des Scousers.

Déjà une légende des Reds

Ce dimanche, contre Manchester City (2-2), le Pharaon a encore frappé. Remuant en première période malgré la domination des Sky Blues, il a fait mal au retour des vestiaires. Faisant vivre un après-midi compliqué à João Cancelo, il s'est joué du Portugais avant de s'offrir une jolie course puis il a déposé un bon ballon sur la droite pour Sadio Mané. Le Sénégalais avait ensuite ouvert le score d'une frappe croisée. Manchester City est revenu au score, mais Mohamed Salah n'avait pas dit son dernier mot. Trouvé sur la droite par Curtis Jones, il a mis Bernardo Silva dans le vent sur un double contact avant de crocheter Aymeric Laporte sur la droite de la surface puis de loger le ballon au fond des filets. Une action brillante qui a laissé son coach Jürgen Klopp dans une admiration totale. «Seuls les meilleurs joueurs du monde marquent des buts comme celui-ci. La première touche, le premier duel qu'il remporte pour ensuite se retourner et se mettre sur le pied droit, et terminer cette action comme il l'a fait... C'était absolument exceptionnel. Ce club n'oublie jamais et les gens parleront de ce but pendant très, très longtemps. Dans 50 ou 60 ans, ils se souviendront encore de ce match», a ainsi lâché l'ancien coach de Mayence et du Borussia Dortmund.

Un geste de génie qui démontre encore une fois que Mohamed Salah est bien l'un des meilleurs joueurs du monde. Auteur d'une première saison exceptionnelle à Liverpool en 2017/2018 avec 32 buts et 11 passes décisives en 36 matches de Premier League alors qu'il arrivait de l'AS Roma, le joueur de 29 ans avait particulièrement crevé l'écran. Sacré joueur de Premier League cette saison-là, il avait aussi perdu en finale de Ligue des Champions contre le Real Madrid (3-1). Remportant la compétition l'année suivante puis confirmant l'année suivante par un titre en Premier League, il est reparti sur de hauts standards. Avec 134 buts et 50 passes décisives en 212 matches avec les Reds, il a même impressionné Jamie Carragher.

L'ancien défenseur des Reds le considère déjà comme une légende du club : «je ne pense pas qu'il y ait quelqu'un qui joue mieux dans le monde ou en Europe en Ligue des Champions ces dernières semaines. Son bilan cette saison est absolument exceptionnel. Vous ne pouvez jamais remettre en question ce qu'il a fait à Liverpool, si tant est qu'il le fasse, mais en ce moment, je ne l'avais jamais vu aussi affûté. Peut-être que j'ai manqué quelqu'un, mais il est de classe mondiale. Il est l'un des plus grands joueurs à avoir joué pour Liverpool. Liverpool a perdu Roger Hunt ces derniers jours, l'un des plus grands buteurs de l'histoire du club. Mo Salah est l'un d'entre eux, au même titre que Ian Rush et Roger Hunt. Salah entre dans le plus grand 11 de Liverpool, et pensez à certains des joueurs qu'ils ont eus. Il n'y a aucun doute là-dessus.» Après avoir évacué les déceptions de la saison dernière, Mohamed Salah est revenu plus fort. Le Pharaon entend bien continuer de confirmer que le Royaume de sa Majesté est bien son empire.

Plus d'infos

Commentaires