Manchester City : jusqu'où le phénomène Erling Haaland peut-il aller ?

Auteur d'un doublé hier soir face à Copenhague, Erling Haaland continue d'imprimer une cadence infernale. Jusqu'où le Cyborg peut-il aller ?

Erling Haaland célèbre un triplé avec Manchester City.
Erling Haaland célèbre un triplé avec Manchester City. ©Maxppp
La suite après cette publicité

«Que met Alfie Haaland dans les lasagnes de son fils avant les matches ?», se demande ce jeudi matin The Sun. Il y a quelques jours, la star norvégienne a révélé l'étonnante recette de son succès. Un bon plat de lasagnes préparé par son père avant chaque rencontre à l'Etihad Stadium. « J'ai ça avant chaque match à domicile maintenant et ça s'avère assez bien, donc il doit y avoir quelque chose de spécial qu'il y ajoute. J'aide très peu. Je suis surtout allongé sur le canapé à le regarder. C'est comme ça que ça marche». Hier, l'attaquant de 22 ans a encore dégusté le plat concocté par son paternel avant d'affronter Copenhague. Une rencontre de Ligue des Champions où l'ancien de Dortmund a de nouveau brillé.

Il en est déjà à 19 buts !

Dès la 7e minute, il a ouvert le score d'une reprise du droit après un centre de João Cancelo (1-0). Puis, le serial buteur a récidivé à la 33e en signant un doublé (2-0). Bien parti pour réaliser un nouveau coup du chapeau, il a été remplacé à la pause, lui qui a donc marqué 2 buts sur 4 tirs cadrés pour seulement 11 ballons touchés. Après la rencontre, Pep Guardiola, que l'on a vu choqué par l'incroyable efficacité de son joueur, a expliqué son choix de s'en passer pour le reste de la partie. «Il joue beaucoup de minutes, le match était sous contrôle et Cole Palmer est un excellent joueur et avait hâte de jouer».

Il a ajouté ensuite : «si le match avait été serré, Erling aurait continué mais il valait mieux se reposer pour Southampton. Nous avons une équipe de 20 joueurs si vous ne jouez qu'à 11, les autres ne seront pas prêts quand vous en aurez besoin». Au final, les Skyblues se sont imposés 5 à 0 avec donc deux nouveaux buts d'Erling Haaland. Le Norvégien a mis ses statistiques à jour puisqu'il en est à présent à 19 buts (1 pénalty) et 3 assists en 12 matches toutes compétitions confondues. Dans le détail, il a été buteur à 14 reprises en 8 apparitions en Premier League. En Champions League, il en est à 5 buts en 3 rencontres (0 but en 1 match lors du Community Shield).

Des statistiques folles en Ligue des Champions

Une compétition où il excelle, lui qui a des temps de passages incroyables. Opta indique qu'il est devenu le premier joueur de l'histoire à avoir inscrit 28 buts en 22 matches de Ligue des Champions. Avec une moyenne record de 1,27 but par match. Il fait mieux que 98 équipes ayant joué la C1 ! L'attaquant de 22 ans, qui a dépassé hier Luis Suarez (27 buts en C1), est aussi devenu «le troisième joueur à marquer lors de chacune de ses trois premières apparitions en UEFA Champions League pour un club anglais, après Marouane Chamakh pour Arsenal et Ferran Torres pour Man City», rappelle Opta. Impressionnant, Haaland est impliqué dans 41 buts lors de ses 23 dernières apparitions lors de matches à domicile en club (35 buts, 6 passes décisives avec le BVB et City).

Une vraie gâchette qui bluffe tout le monde. La presse anglaise est tombée amoureuse du n°9 de City. Le Manchester Evening News lui a accordé la note de 8 pour son match hier avec le commentaire suivant : «deux buts en 45 minutes sans transpirer. La nouvelle normalité.» Le média anglais a ensuite ajouté : «il a fallu environ six semaines à Erling Haaland pour passer d'être comparé à Darwin Nunez à Lionel Messi. Il n'y a vraiment pas eu le choix, le Norvégien marquant but sur but à un niveau que le football anglais et même la Ligue des champions n'ont jamais vu. Comme l'a dit Pep Guardiola avant ce match, son bilan est indéniablement le meilleur pour son âge.» Joleon Lescott, ancien joueur de City, est aussi charmé.

Tout le monde est conquis

«Il y a eu des comparaisons avec Messi et il y a évidemment beaucoup de différences dans leurs styles, mais je ne pense pas que Pep ait travaillé avec quelqu'un d'aussi instinctif que Haaland auparavant.» Son coéquipier, Jack Grealish est également emballé. «C'est incroyable, je n'ai jamais rien vu de tel dans ma vie. Sur le deuxième but, je riais juste car il est toujours là et qu'il conclut toujours. C'est un plaisir de jouer avec lui. Quand je revenais après l'un de ses buts, le gardien de Copenhague m'a dit : "ce type n'est pas humain". Et j'ai répondu oui. Il est incroyable et c'est un plaisir de jouer avec lui. Il est si humble. J'espère qu'il pourra continuer sous cette forme et nous mener à la gloire».

Pep Guardiola le souhaite aussi. Le coach de City a d'ailleurs démenti la rumeur selon laquelle son joueur a une clause pour rejoindre le Real Madrid plus facilement en 2024. «Ce n'est pas vrai. Il n'a pas de clause libératoire pour le Real Madrid ou toute autre équipe. Les rumeurs et les gens qui parlent, nous ne pouvons pas les contrôler. Je m'inquiète toujours de ce que nous pouvons contrôler. Ce qui est important, c'est qu'il s'est très bien adapté. On a le sentiment qu'il est heureux ici. Nous allons essayer avec lui et tous ceux qui veulent rester de les rendre heureux. Dans le futur, personne ne le sait, mais il est heureux. Il s'est parfaitement installé, il est incroyablement aimé et c'est la chose la plus importante».

Haaland peut-il rêver plus grand ?

Il a ensuite précisé : «Erling veut la même chose que nous tous : gagner le match. Il a réussi des coups du chapeau. Bien sûr, s'il avait joué 45 minutes de plus, il aurait eu plus d'occasions. Mais nous avons besoin de tout le monde». Bien gérer le Norvégien, notamment pendant la longue trêve durant le Mondial 2022, est aussi très important pour Guardiola, qui aura besoin de lui pour remporter la Premier League ou encore en Ligue des Champions. Pour le moment, tout se passe idéalement puisque le joueur sous contrat jusqu'en 2027, qui n'a d'ailleurs pas fermé la porte à une expérience ailleurs dans le futur, carbure à plein régime. Il est même en avance sur ses temps de passage. Au même stade l'an dernier, il en était à 13 buts avec le BVB (16 octobre). En 2020-21, il avait marqué 5 buts à la mi-octobre.

Haaland, qui a été buteur dans toutes les compétitions avec City sauf lors du Community Shield, est en avance. Cela est aussi dû au fait qu'avec la Coupe du Monde, les clubs ont déjà joué plus de rencontres. Mais cela n'enlève rien à ses performances, d'autant qu'il vient d'arriver dans un nouveau club. Brillant, il est actuellement le meilleur buteur des 5 grands championnats européens. Il devance notamment Robert Lewandowski (12 buts), Neymar (11 buts) ou encore Kylian Mbappé (11 buts). Haaland ne semble pas avoir de limites, lui qui pourrait sérieusement se placer dans la course au Ballon d'Or s'il poursuit à ce rythme. Le Cyborg, qui ne participera pas au Mondial, aura son mot à dire. D'autant qu'il compte mener la nouvelle génération norvégienne et City vers les sommets. Avec un bon plat de lasagnes dans le ventre, tout est possible pour Erling Haaland !

Plus d'infos

Commentaires