Barça : l'interminable calvaire d'Ansu Fati

Grand espoir du FC Barcelone, Ansu Fati a été stoppé dans son élan en novembre dernier suite à une blessure au ménisque. Depuis, le crack de 18 ans n'arrive pas à s'en remettre et traîne son spleen. Ce qui inquiète le Barça.

Ansu Fati à l'entrainement avec le FC Barcelone
Ansu Fati à l'entrainement avec le FC Barcelone ©Maxppp
La suite après cette publicité

Ansu Fati ne s'attendait pas à ça. Révélé au grand public lors de l'exercice 2019-20, le crack né en 2002 a tout de suite conquis son monde et marqué les esprits (8 buts). Convaincu par son fort potentiel et son talent, le Barça voulait lui offrir plus de place pour s'exprimer cette année. Rapidement, Ronald Koeman en faisait un titulaire. Mais après dix rencontres toutes compétitions confondues (5 buts, 2 assists), le natif de Bissau voyait sa saison stoppée. Le 7 novembre, il sortait sur blessure à la mi-temps de la rencontre face au Real Betis Balompié (victoire 5-2). Deux jours après, le 9 novembre, les Blaugranas publiaient un communiqué de presse médical à son sujet.

« Le numéro 22 du FC Barcelone, Ansu Fati, s'est fait opérer avec succès d'une rupture du ménisque gauche lundi, par le Docteur Ramon Cugat. La durée de son absence est estimée à environ 4 mois ». Un petit coup de frein dans la belle ascension du jeune homme de 18 ans, qui avait fait ses premiers pas en sélection nationale espagnole quelques semaines plus tôt. Malgré cela, les Catalans avaient bon espoir de le récupérer pour le mois de février, avec notamment les huitièmes de finale de la Ligue des Champions en ligne de mire. Malheureusement, tout ne s'est pas passé comme prévu. Tout a commencé quelques jours après son opération. Après cinq jours d'hospitalisation, Ansu Fati a pu sortir. Mais c'est à ce moment-là que son genou a commencé à gonfler. Une mauvaise surprise pour le joueur.

Le crack a enchaîné les galères

Quelques semaines plus tard, le 4 janvier, les Culés donnaient de ses nouvelles. «Le joueur de équipe première, Ansu Fati, a subi un traitement biologique régénératif par le Dr Ramon Cugat sous la supervision des services médicaux du club. L'évolution de sa blessure suit une trajectoire très satisfaisante». En coulisses pourtant, la réalité était toute autre. Alors que son traitement ne prenait pas vraiment, le poulain de Jorge Mendes subissait une nouvelle arthroscopie du genou gauche à la fin du mois de janvier. A la demande du joueur, le Barça ne communiquait pas sur cette opération. D'après Sport, tout le monde était conscient à cet instant-là que la saison d'Ansu Fati semblait toucher à sa fin, puisque aucune date de reprise n'était fixée. Le joueur, qui voyait l'Euro s'éloigner, voulait prendre son temps pour se soigner et récupérer.

D'autant que les sensations continuaient à être mauvaises et que Fati ne supportait pas les charges de travail. En accord avec le Barça, il s'était rendu au Centre Orthopédique Santy à Lyon afin de consulter le chirurgien orthopédiste Bertrand Sonnery-Cottet. L'Equipe expliquait d'ailleurs que ce dernier lui avait préconisé une reprise en douceur avant de faire un nouveau point et éventuellement réfléchir à une nouvelle opération. Celle-ci a finalement eu lieu. AS a révélé que le joueur avait subi une troisième opération à la fin du mois de mars afin de nettoyer son ménisque. L'attaquant culé, dont les progrès étaient nuls, affichait pourtant un visage plutôt optimiste dans les médias.

Une quatrième opération prévue jeudi pour Ansu Fati

Interrogé par la Cope le 24 mars, il avait confié : «ma famille est celle qui m'aide à ne rien lâcher, on vit tout naturellement (...) J'espère pouvoir jouer, j'espère arriver à la dernière étape de la saison et montrer au sélectionneur que je peux être là». Un discours de façade visiblement puisque son processus de récupération était toujours un enfer. Ce mardi, divers médias ibériques ont fait un point sur la situation de ce talentueux footballeur. "Inquiétude au Barça concernant l'état d'Ansu Fati", titre Marca. La publication madrilène explique que malgré les divers traitements, son genou ne va pas mieux. Le joueur serait même très affecté moralement. Idem côté de Sport qui ajoute que le joueur et le Barça s'inquiétaient même pour sa reprise l'année prochaine.

Car une nouvelle opération va être programmée ce jeudi révèle Mundo Deportivo ce mardi. Après avoir pris un temps de réflexion, les différentes parties ont décidé hier que le joueur, pas encore totalement remis, passerait pour la quatrième fois sur le billard. Cette nouvelle opération sera réalisée par Antonio Maestro, médecin de l'équipe nationale portugaise, ainsi que par le Docteur Bertrand Sonnery-Cottet, spécialiste du genou qu'il avait consulté fin mars à Lyon. MD ajoute le temps de récupération du joueur, qui a augmenté l'intensité de son travail ces derniers jours, est estimé à deux mois. Cela lui permettrait d'être présent pour la reprise estivale du FC Barcelone. Ce dont rêve le malheureux Ansu Fati, privé de football depuis des mois.

Plus d'infos

Commentaires