ASSE : Bernard Caïazzo annonce le retour du salary cap

Bernard Caïazzo aux côtés de Claude Puel
Bernard Caïazzo aux côtés de Claude Puel ©Maxppp

« On augmente les revenus dans le football pour quoi faire ? Pour faire en sorte que des gamins, des jeunes, gagnent 100 000€ par mois au lieu de 50 000€. Sincèrement, à 22 ans ou 20 ans, 50 000€ c'est beaucoup d'argent. » Interrogé ce jeudi lors de son audition dans le cadre d'une mission d'information sur les droits de diffusion audiovisuelle des manifestations sportives, Bernard Caïazzo, président de l'ASSE, a annoncé un changement de direction dans la gestion de la masse salariale du club stéphanois. Mis en place durant plusieurs saisons chez les Verts, le dispositif du salary cap va ainsi faire son grand retour dès l'année prochaine.

La suite après cette publicité

« Aujourd'hui, on est revenu aux années 2014-2015 en ce qui concerne les salaires et les charges des clubs. Si on ne le comprend pas, on se trompe. L'erreur faite ces dernières années c'est de donner, parce qu'il y avait plus de moyens ou supposément plus de moyens, plus d'argent à des joueurs moyens. A Saint-Etienne, on a compensé cette erreur grâce à Claude Puel. On a fait un retournement, ce qui explique nos bons résultats financiers, nous sommes le seul club qui depuis dix ans n'a jamais fait un exercice déficitaire. Pourquoi ? Parce que derrière on a cette préoccupation. L'AS Saint-Etienne, la saison prochaine, on aura éliminé tous les salaires au-dessus de 100 000€. On va revenir à un salary cap comme nous l'avions à une époque. Parce que cela fait parti de notre politique. On pense que c'est la meilleure politique possible. » Reste à savoir comment cette nouvelle sera perçue pour des joueurs comme Ryad Boudebouz, Timothée Kolodziejczak ou Wahbi Khazri touchant plus de 100 000€ à seulement un an de la fin de leur contrat...

Plus d'infos

Commentaires