L'équipe type de la Ligue 1 à la mi-saison

La saison de Ligue 1 en est déjà à la moitié et c'est le moment parfait pour dresser un bilan. Voici le onze type des joueurs du Championnat de France lors des 19 premières journées de l'exercice 2019-2020.

La suite après cette publicité

Qui dit Noël dit trêve hivernale en Ligue 1. Alors que la saison a débuté en août, on est déjà à la moitié du championnat puisque 19 des 38 journées ont été disputées. L'occasion est donc idéale pour procéder à un bilan sur cette première partie de saison et donc sélectionner un onze type. Dans les buts, Steve Mandanda (Olympique de Marseille) siège fièrement. Décevant et à la limite du catastrophique l'an dernier, le gardien phocéen s'est remis les idées à l'endroit tout en enchaînant les parades précieuses. Si l'OM pointe à la deuxième place à ce moment-là de la saison, il le doit à son dernier rempart. Pour occuper, le poste de latéral droit, Arnaud Souquet (Montpellier HSC) a été distingué pour sa régularité. Arrivé de La Gantoise, l'ancien niçois se plaît en tant que piston avec le club héraultais. Souvent porté aux avant-postes, il se distingue par une grosse activité et compte même deux buts à son actif. Il a parfaitement su compenser le départ de Ruben Aguilar vers l'AS Monaco.

Dans l'axe de la défense, on retrouve assez fort logiquement Thiago Silva (Paris Saint-Germain). Bien qu'il soit âgé de 35 ans, le Brésilien n'a jamais semblé aussi solide et régulier sous la tunique francilienne. Rarement pris au dépourvu, il dirige d'une main de maître une défense qui n'a été surprise qu'à 10 reprises en 18 rencontres de Ligue 1. À ses côtés, Yunis Abdelhamid (Stade de Reims) prend place. Déjà très solide la saison dernière, le Marocain continue de mener avec beaucoup de fermeté la défense rémoise. Ce n'est d'ailleurs pas une surprise que Reims se retrouve avec la meilleure défense du championnat avec Paris (10 buts encaissés). Enfin, le flanc gauche est occupé par Christ-Emmanuel Faitout Maouassa (Stade Rennais). Décevant il y a deux saisons lors de son arrivée en Bretagne, il a été prêté à Nîmes l'an dernier et s'épanouit pleinement cette saison. Profitant d'abord du 3-5-2 de Julien Stéphan pour faire valoir son apport offensif, le champion d'Europe U19 2016 se montre également de plus en plus à l'aise en phase défensive. Son énorme volume de jeu lui permet d'enchaîner les courses dans son couloir à vive allure.

La révélation Eduardo Camavinga, le rythme fou de Wissam Ben Yedder

Il vient tout juste d'avoir 17 ans, mais joue comme un vieux briscard. Eduardo Camavinga (Stade Rennais) est l'une des grandes révélations de cette saison et déjà certainement l'un des meilleurs du championnat. La sentinelle de Rennes fait pour le moment preuve d'une belle régularité et s'est notamment distinguée lors des grands matches avec des prestations pleines contre le Paris Saint-Germain, l'Olympique de Marseille et plus récemment l'Olympique Lyonnais. Pour l'accompagner, Valentin Rongier (Olympique de Marseille) est parfaitement légitime. Arrivé après le mercato estival en tant que joker, l'ancien Nantais est monté en puissance tel un diesel et apporte l'intensité qu'il manquait dans l'entrejeu phocéen. Une acclimatation au final assez rapide pour Valentin Rongier qui s'impose un peu plus comme l'une des valeurs sûres de la Ligue 1. Sur l'aile droite, on retrouve Angel Di Maria (Paris Saint-Germain). Profitant des blessures de Neymar, Kylian Mbappé et Edinson Cavani en début de saison, l'Argentin a parfaitement su prendre en main le secteur offensif des Franciliens. Comptabilisant déjà six buts et huit passes décisives en 17 rencontres de Ligue 1, le natif de Rosario est certainement l'un des hommes clefs du début de saison francilien.

Son compère et coéquipier, Kylian Mbappé (Paris Saint-Germain) se retrouve sur le côté gauche de notre onze type. Bien que perturbé par des problèmes physiques en début de saison, le natif de Bondy a su profiter de ses 12 rencontres de Ligue 1 pour inscrire 11 buts et délivrer 4 passes décisives. Des statistiques impressionnantes qui font de lui le deuxième joueur le plus impliqué sur des buts en Ligue 1 (15). Le premier, c'est Wissam Ben Yedder (AS Monaco) qui a inscrit 13 buts tout en distillant 3 offrandes. Arrivé du Séville FC cet été, il marche sur l'eau en enchaînant but sur but. Si Monaco reste dans la course actuellement pour une qualification en Ligue des Champions c'est en grande partie grâce à lui. Enfin, Victor Osimhen (Lille OSC) fait forte impression. Recruté cet été par le LOSC, le Nigérian s'est vite imposé comme un serial-buteur et compte 10 buts ainsi que 3 passes décisives. Plus à l'aise à domicile qu'à l'extérieur (0 buts en Ligue 1), il n'en reste pas moins un très bon buteur.

Les mentions honorables

Certains joueurs n'ont pas eu la possibilité de se hisser dans ce onze type mais méritent au moins d'être mentionnés. Du côté du Paris Saint-Germain, Neymar qui a peu joué (10 matches) a parfaitement su mettre son temps de jeu à profit pour montrer qu'il est le meilleur joueur du championnat sur le talent brut. Arrivé en prêt de l'Inter Milan, Mauro Icardi compte déjà 9 buts à son actif et a pris la place d'Edinson Cavani avec facilité. Marquinhos et Marco Verratti ont également montré un très beau visage tout comme Juan Bernat. Décevante, la saison lyonnaise a néanmoins vu Memphis Depay s'imposer en tant que leader. Le Néerlandais a eu le temps d'inscrire neuf buts avant d'être victime d'une rupture du ligament croisé. Deuxième de Ligue 1, l'Olympique de Marseille peut compter sur un très bon Dimitri Payet qui revient très fort. La recrue Dario Benedetto s'est également montrée en verve en pointe de l'attaque. Surprenant troisième de Ligue 1, le Stade Rennais a pu compter sur une arrière-garde solide avec Jérémy Morel et Damien Da Silva. Ancien joueur du club breton, Benjamin André a été en réussite du côté de Lille où il est arrivé cet été.

À Monaco, on va noter les débuts explosifs d'Islam Slimani qui se régale avec 6 buts et 8 passes décisives à son actif. Placé un peu plus bas, Aleksandr Golovin se régale dans les espaces et fait apprécier son joli touché de balle. Le milieu de terrain russe confirme enfin l'étendue de son talent après un premier exercice d'apprentissage plus compliqué. Le Stade de Reims a également montré de très belles choses et peut compter sur son gardien serbe Predrag Rajkovic pour dégoûter les attaquants adverses. À son actif, déjà 10 clean sheets en 18 matches cette saison. Son latéral droit, Thomas Foket a fait preuve d'une belle régularité. Promu, le Stade Brestois peut aussi compter sur son dernier rempart Gautier Larsonneur qui réalise régulièrement des miracles. Le milieu de terrain Ibrahima Diallo montre aussi de belles choses au même titre que Yoann Court et ses sept passes décisives. À Metz, la saison est difficile, mais heureusement qu'Habib Diallo est là pour marquer. Le Sénégalais a inscrit 10 des 17 buts grenats. Un peu plus à l'Est, à Strasbourg, Mohamed Simakan est l'une des révélations de la saison. Le joueur formé du côté de l'Olympique de Marseille impressionne par sa solidité défensive et par sa concentration. Il dégagé déjà beaucoup de maturité. À noter l'exercice solide du Bordelais Otavio, du Nantais Andrei Girotto, du Niçois Wylan Cyprien ainsi que de l'Angevin Mathias Pereira Lage.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires