League Cup : Arsenal enfonce Leeds dans la crise, Chelsea se fait peur contre Southampton

Vainqueur de Leeds 2-0, Arsenal file au tour suivant et prolonge sa belle série du moment. Dans le même temps, Chelsea a eu besoin des tirs au but pour venir à bout de Southampton (1-1, 4-3).

Le buteur Chambers félicite Smith-Rowe
Le buteur Chambers félicite Smith-Rowe ©Maxppp

En Angleterre, les coupes d'Europe ont laissé la place en ce milieu de semaine au 4e tour de League Cup avec trois matches dont deux affiches alléchantes. Chelsea recevait par exemple Southampton. Certes l'équipe alignée par Thomas Tuchel était très remaniée mais avait tout de même fière allure avec les présences de Hudson-Odoi, Kovacic, Ziyech ou encore Havertz en pointe. C'est bien l'unique buteur de la dernière finale de Ligue des Champions qui se distinguait durant cette première période. Après avoir manqué le cadre (16e), puis trouvé les gants de Forster (26e), l'Allemand récompensait la prestation d'ensemble de son équipe en ouvrant le score à la réception d'un corner de Ziyech (1-0, 44e). Les Blues avaient fait le plus dur avant la pause mais laissaient leur concentration au vestiaire.

La suite après cette publicité

Titulaire ce soir, Malang Sarr dégageait un ballon hasardeux dont profitait Walker-Peters pour frapper entre les jambes d'un Kepa une nouvelle fois pas décisif. Adams n'avait plus qu'à pousser le cuir au fond des filets (1-1, 47e). Les Saints profitaient de ce surprenant temps faible adverse pour multiplier les situations chaudes mais ni Armstrong (53e, 63e), ni l'entrant Long n'en profitaient (72e, 79e). Le sang frais de Smallbone permettait également à Southampton d'y croire en cette fin de partie, affichant toujours ce manque de réalisme (78e, 87e). Les remplaçants de Chelsea aussi faisaient des différences à l'image de Mount et Chilwell mais c'est bien Saul Niguez qui se distinguait avec deux grosses frappes (74e, 75e). Le score ne bougeait plus et il fallait avoir recours à la séance de tirs au but pour voir Chelsea s'imposer au bout de la nuit (1-1, 4-3 aux t.a.b.).

Arsenal enchaîne un 7e match sans défaite

À quelque kilomètres de Stamford Bridge, Arsenal accueillait à l'Emirates Stadium le Leeds de Marcelo Bielsa. Le début de saison pénible des Peacocks n'inspirait pas à la confiance, d'autant que l'Argentin, tout comme Arteta faisait tourner son effectif, alignant tout de même un Kalvin Philipps en manque de compétition. Avec son métronome dans l'entrejeu, Leeds effectuait une première période intéressante puisque Daniel James (19e) puis Llorente (26e) rataient de très peu de débloquer la situation. Chahutés à défaut d'être dominés, les Gunners faisaient le dos rond, reprenant au fur et à mesure du poil de la bête dans ce match. Pour les occasions en revanche, il fallait repasser plus tard. En seconde période pour être plus précis.

Comme en début de match, ils imprimaient un très gros rythme, tout en manquant d'inventivité dans la zone dangereuse. La solution venait du banc et même d'un défenseur. Sur son premier ballon, Chambers, le remplaçant de Ben White sorti sur blessure, profitait d'une remise de Pépé sur ce corner pour catapulter sa tête que Meslier a le temps de repousser, mais une fois le ballon derrière la ligne de but (1-0, 55e). Il n'y avait désormais qu'une seule équipe sur le terrain. Arsenal avait complètement pris l'ascendant face au 17e de Premier League et c'est Nketiah qui doublait la mise grâce à une énorme erreur de Cooper (2-0, 69e). Leeds s'est alors éteint définitivement et laisse le club de Londres filer au tour suivant et profiter de son 7e match de suite sans défaite. Enfin dans le dernier match de la soirée, Sunderland est allé chercher sa qualification sur la pelouse de QPR aux tirs au but (0-0, 3-1 t.a.b.).

Plus d'infos

Commentaires