Officiel : le PSG se sépare de Mateja Kezman

Après Jérôme Rothen il y a quelques semaines, le Paris SG se sépare aujourd’hui de Mateja Kezman. Une résiliation de contrat à l’amiable qui arrange tout le monde. Explications.

Kezman et le PSG, c'est terminé
Kezman et le PSG, c'est terminé ©Maxppp

« Le Paris Saint-Germain et Mateja Kezman ont trouvé un accord ce jour pour la résiliation du contrat du joueur. Le club tient à remercier Mateja pour son professionnalisme tout au long de son passage sous les couleurs parisiennes. Il lui souhaite beaucoup de réussite pour la suite de sa carrière ». Par ce communiqué très succinct, publié il y a quelques minutes sur son site officiel, le club de la capitale annonce donc le départ de l’international serbe (31 ans). Un départ inattendu, mais pas vraiment surprenant.

La suite après cette publicité

Depuis son arrivée à l’été 2008 au Parc des Princes, l’attaquant ne s’est en effet jamais imposé. Joker de luxe sous les ordres de Paul Le Guen, il a ensuite été mis au placard par Antoine Kombouaré, étant même prêté pendant six mois fin 2009 au Zenit Saint-Pétersbourg. Entre performances sportives peu convaincantes et comportement laissant à désirer (il avait notamment jeté son maillot au sol après avoir été remplacé en demi-finale de Coupe de la Ligue contre Bordeaux lors de sa première saison), il ne laissera pas un grand souvenir dans l’esprit des supporters parisiens (5 buts en 35 apparitions en L1).

C’est surtout dans les livres de comptes que l’ancienne gloire du PSV Eindhoven laissera une trace indélébile. Avec un salaire mensuel de 250 000€, il aura en effet été une charge énorme pour les finances de la formation francilienne. D’ailleurs, la résiliation à l’amiable a certainement dû s’accompagner d’un chèque conséquent pour celui dont le contrat expirait en juin 2011. Qu’importe, le départ de Mateja Kezman, conjugué à celui de Jérôme Rothen il y a quelques semaines, offrira peut-être aux dirigeants parisiens une certaine marge de manœuvre au niveau de la masse salariale pour éventuellement recruter un nouvel attaquant cet hiver.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires