OL : Memphis Depay, le chant du cygne

En fin de contrat cet été, Memphis Depay va quitter l'Olympique Lyonnais. Mais ce dimanche, il a offert un véritable récital. Il lui reste six rencontres de Ligue 1 pour quitter son club en laissant un souvenir absolument génial.

Memphis Depay sous le maillot lyonnais
Memphis Depay sous le maillot lyonnais ©Maxppp
La suite après cette publicité

Les supporters lyonnais pourront se targuer d'avoir vu à l'oeuvre pendant quelques saisons Memphis Depay. Très décevant contre le Red Star en Coupe de France en ce milieu de semaine avec sa nonchalance, le Néerlandais a rallumé la flamme ce dimanche soir contre Angers en inscrivant deux buts (3-0). Repositionné sur le côté gauche, alors qu'il était habitué à l'axe ces derniers temps, Memphis Depay a vu son influence n'être que grandissante.

« On pouvait presser haut avec nos attaquants grâce à la défense à trois d'Angers, on a eu des ballons sur les côtés et donc on a pu beaucoup toucher Memphis. Et quand on touche beaucoup le capitaine, on sait qu'il se passe des choses, des buts ou des passes décisives. Là, il a mis un doublé », s'est amusé son entraîneur, Rudi Garcia, en conférence de presse. Au cours de cette partie dominicale, il a touché 100 ballons et est le joueur qui a réussi le plus de passes dans le camp adverse (48).

Il lui reste six matches

«Nous savons que Memphis est notre joueur "différent". Il était à gauche, c'est vrai, mais quand on avait le ballon le coach lui a demandé de ne pas rester là, de beaucoup dézoner, de rentrer dans l'axe, de demander, de combiner... Il a fait un très grand match », a expliqué Bruno Guimarães, son coéquipier, après la rencontre. En face, du côté de l'entraîneur adverse, on était aussi subjugué, semble-t-il.

« On voit bien sur ce but que c'est le talent qui parle. Depay, vous pouvez le mettre où vous voulez, la différence, c'est le talent. Ce n'est pas tant une question de positionnement, c'est une question d'animation. Il est à gauche pour le replacement, mais il va où il veut. Il a été souvent dans l'axe, par exemple. Et sur son deuxième but, il est à droite... Il a surtout besoin de liberté », a analysé Stéphane Moulin. Avant de partir (pour Barcelone ?) libre de tout contrat cet été, Memphis Depay (34 matches, 18 buts - 9 passes décisives toutes compétitions confondues cette saison avec Lyon) a encore six matches pour ravir ses supporters et décrocher, pourquoi pas, une place en C1 pour l'OL l'année prochaine.

Plus d'infos

Commentaires