Espagne-France : Aymeric Laporte s'explique enfin sur son choix

Passé par les sélections françaises, le défenseur de Manchester City n'a jamais pu se faire une place en équipe de France A. Parti rejoindre la Roja, le natif d'Agen s'est expliqué.

Aymeric Laporte face au Portugal
Aymeric Laporte face au Portugal ©Maxppp
La suite après cette publicité

C’est l’histoire d’un joueur qui a longtemps attendu, en vain, que son premier amour fasse un geste. À 27 ans, Aymeric Laporte ne portera jamais le maillot de l’équipe de France en match officiel. Malgré un début de carrière réalisé en Espagne, du côté de Bilbao, le défenseur avait choisi de faire ses gammes avec les sélections tricolores. International Espoirs à 17 reprises (1 but) entre 2013 et 2016, le joueur de Manchester City espérait avoir sa chance chez les A. En vain. Snobé par Didier Deschamps, Laporte a finalement décidé de répondre favorablement à la sollicitation de la Roja.

Trois ans après s’être fait piquer Lucas Hernandez par les Bleus, l’Espagne a riposté en naturalisant de manière express le Citizen afin d’en profiter pendant l’Euro. Dans un entretien accordé à Marca, le natif d’Agen est revenu sur cet épisode. À commencer par le coup de fil de Luis Enrique. « C’est une longue histoire qui date. Il m’a appelé et m’a dit qu’il était intéressé à l’idée de compter sur moi et voulait savoir si j’étais intéressé à l’idée de jouer un Championnat d’Europe. Il m’a dit que c’était très possible que je joue avec l’Espagne et moi j’étais ravi. »

Laporte est heureux

Mais si lui est aux anges, d’autres, comme Luis Fernandez par exemple, n’ont toujours pas compris son choix. Mais ça, Laporte s’en moque. « Ça dérange encore des personnes. Tu ne plairas jamais à tout le monde et tu ne peux pas aimer tout le monde non plus. Donc les goûts et les couleurs… C’est un sujet délicat, mais au final, je dois faire ce que je pense être juste et correct, en faisant bien les choses. C’est ce que j’ai toujours essayé de faire, tout en respectant au maximum tout le monde. Comme c’était un sujet compliqué, j’en ai parlé avec ma famille et je leur ai dit quelles étaient mes intentions. Ils ont compris. D’une certaine manière, c’était très clair pour eux. Ce que m’avait donné l’Espagne, tout au long de ma carrière et pas que maintenant, n’a rien à voir avec la France. »

Enfin, à la question : « est-ce qu’un des joueurs de l’équipe de France vous a contacté par rapport à votre situation ? », la réponse de Laporte a fusé. « Non. La plupart d’entre eux connaissaient ma situation. Pas le fait que j’allais jouer avec l’Espagne, mais qu’on ne comptait pas sur moi en France ou alors que de manière ponctuelle. Je me suis longtemps accroché en attendant quelque chose. Ils ont été surpris parce que je ne leur avais pas parlé de ça (sa naturalisation espagnole), mais ils sont heureux parce qu’ils savent que c’est ce que je voulais. » Et aujourd’hui, Aymeric Laporte prend son pied à l’Euro.

Plus d'infos

Commentaires