FC Barcelone : les punchlines du discours d'investiture de Joan Laporta

Après avoir présenté l'aval à la Liga, Joan Laporta a tenu un discours hier au Camp Nou pour afficher ses ambitions. Extraits.

Joan Laporta lors de son discours de nouveau président du FC Barcelone
Joan Laporta lors de son discours de nouveau président du FC Barcelone ©Maxppp
La suite après cette publicité

Joan Laporta est rassuré et peut désormais se lancer pleinement dans ses fonctions de nouveau président du FC Barcelone. Et comme bien souvent, un homme fraichement élu adore afficher ses ambitions. À Barcelone, le message attendu doit être positif après toutes les galères sportives et institutionnelles qu’ont vécu les socios blaugranas. Présent au Camp Nou pour son discours d’investiture, Laporta n’a pas manqué de le faire. Voici d’ailleurs ses principales déclarations.

Il a tout d’abord prôné l’union sacrée. Un appel qui tranche forcément avec les relations exécrables entre les joueurs du Barça et l’ancienne direction. « Quand nous avons mis cette affiche à Madrid, je parlais aussi à vous, joueurs et joueuses. À toutes les sections. Nous savons que la vie professionnelle est très dure. Vous avez un talent extraordinaire et vous êtes la clé pour que le barcelonisme retrouve de la joie. Si nous aimons le Barça, nous devons aimer tous nos joueurs et nos joueuses. »

«Nous prendrons des décisions courageuses s’il le faut»

Après avoir abordé le cas Lionel Messi, Laporta a ensuite évoqué la situation économique du club. Privé de 40% de ses revenus en raison de la fermeture du stade au public, le Barça se trouve dans une situation très compliquée. « La situation économique a généré de l’inquiétude et de la préoccupation. La priorité, c’est que le club redevienne stable et pérenne grâce à un plan choc pour inverser la situation, avec une équipe professionnelle préparée à ça. Cela ne nous fait pas peur, nous prendrons des décisions courageuses s’il le faut, même si ça ne s’est jamais fait. » C’est dit.

Puis ce fut au tour de Ronald Koeman. Alors que les médias annonçaient que le Batave n’était pas vraiment dans les petits papiers du nouveau président (Julian Nagelsmann a été cité comme cible principale), Laporta a tenu à lui apporter son soutien. « Ronald, tu sais que tu as la confiance de la nouvelle équipe dirigeante. Ce que nous désirons, et nous le voyons déjà, c’est que l’équipe s’améliore. Nous sommes très contents, et nous espérons que ça ira encore plus loin. » Tiendra-t-il parole ? Enfin, Laporta veut remettre sur le devant de la scène un secteur très souvent méprisé durant l’ère Bartomeu : la formation.

« La Masia est un de nos piliers. Nous voulons continuer à former des personnes et des joueurs. L’exemple d’Ilaix Moriba, qui était ému en expliquant comment il a été formé, est parlant. Le fondateur de notre club (Joan Gamper) m’a toujours enthousiasmé, quand il faisait du porte-à-porte pour sauver le club. Et maintenant, nous devons retrousser nos manches, faire le tour du monde pour expliquer le Barça, vendre le Barça et chercher des sponsors, comme beaucoup de ceux que nous avons. » Tout un programme.

Plus d'infos

Commentaires