Man City : Jack Grealish explique sa décision et compare son départ à celui de Lionel Messi

Par Lucas Billard
2 min.
Man City : Jack Grealish explique sa décision et compare son départ à celui de Lionel Messi @Maxppp

C'est l'un des transferts de l'été. Jack Grealish (25 ans) a quitté son club formateur d'Aston Villa pour s'engager avec Manchester City, le tout pour la somme record de 117 M€, devenant par la même occasion le joueur le plus cher de l'histoire de la Premier League. Présent lors d'une visioconférence de presse ce lundi avant d'être présenté à ses nouveaux fans, le nouveau numéro 10 des Cityzens est tout d'abord revenu sur son choix de quitter Villa Park pour l'Etihad Stadium. «Tout le monde a vu comment était Messi (lors de ses adieux au FC Barcelone, NDLR). C'est ce que je ressentais. J'ai parlé au staff et aux joueurs. J'ai un peu pleuré. C'est l'une des décisions les plus difficiles que j'aie jamais eu à prendre, mais c'était une opportunité que je ne pouvais pas refuser. La chance de gagner des trophées, de jouer avec Kevin De Bruyne et de jouer pour le meilleur manager du monde était également un facteur énorme (dans ma décision)», a-t-il ainsi dans un premier temps lancé face aux journalistes.

La suite après cette publicité

Le virevoltant international anglais aux 12 capes avec les Three Lions a d'ailleurs expliqué qu'il était déjà fan de son nouvel entraîneur double vainqueur de la Ligue des Champions avec le FC Barcelone, tout en expliquant qu'il était en mesure de lui faire franchir un cap. «Pep Guardiola était l'une des raisons majeures pour lesquelles j'ai décidé de signer à Manchester City. Il peut faire passer mon jeu à un niveau supérieur. Je l'écouterai tous les jours et j'ai hâte de travailler avec lui. Je suis ici depuis deux jours et la façon dont il entraîne est incroyable. Je ne peux pas vraiment le croire», a ainsi poursuivi Jack Grealish. Le natif de Birmingham, qui a précisé être venu à Manchester pour «gagner des trophées» et la C1 en particulier, a également confié qu'il ne se mettait «pas de pression particulière» d'être le joueur le plus cher du championnat anglais. S'il a disputé ses premiers pas lors du Community Shield perdu face à Leicester dimanche (0-1) en sortie de banc, nul doute qu'il jouera les premiers rôles sous les ordres de Pep Guardiola cette saison.

À lire Vincent Kompany défend Manchester City après les accusations de la Premier League
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité