Ligue des champions : le Stade Rennais craque à Séville, Manchester United enchaîne et cartonne le RB Leipzig

Au terme d'un match très agréable, les Bretons n'ont jamais réellement existé face à une séduisante formation andalouse et s'inclinent logiquement (1-0). De son côté, Manchester United réussit le parcours parfait et gifle le RB Leipzig avec un triplé de Marcus Rashford.

Luuk de Jong buteur face au Stade Rennais
Luuk de Jong buteur face au Stade Rennais ©Maxppp

A l'occasion de la deuxième journée de Ligue des champions, le Stade Rennais se déplaçait au Ramon Sanchez-Pizjuan pour y affronter le Séville FC. Tenus en échec par Krasnodar (1-1) lors de la première journée du groupe E, les Bretons devaient repartir d'Andalousie avec un résultat positif, histoire de rester dans la course à la qualification. De son côté, Séville souhaitait s'imposer pour sa première à domicile dans cette phase de poules. Ainsi, Julen Lopetegui alignait un 4-3-3 avec le trio Ocampos, de Jong, Munir en pointe. Julien Stéphan s'appuyait également sur un 4-3-3 et titularisait notamment Marvin Martin et Clément Grenier au milieu.

La suite après cette publicité

L'entame de match rennaise s'avérait compliquée, et Munir bien servi par Ocampos voyait sa volée heurter la transversale de Gomis (7e). Très rapidement, le Stade Rennais perdait Rugani sur blessure (16e). Acculés devant leur but, les joueurs rennais pouvaient remercier leur portier Alfred Gomis en état de grâce qui remportait ses duels face à Diego Carlos (23e) et Ocampos (27e). Quand le dernier rempart breton ne brillait pas, ce dernier était sauvé par un des siens. Sur une remise de De Jong, Koundé voyait sa tête sauvée sur sa ligne par Bourigeaud (29e). Rennes réagissait de manière sporadique avec Terrier dont la frappe écrasée n'inquiétait pas Bounou (32e). Au retour des vestiaires, Séville se procurait une nouvelle opportunité d'ouvrir le score.

Le Stade Rennais rend les armes, Manchester United déroule

Suite à une transversale de Koundé, Munir se présentait seul face à Gomis mais ne cadrait pas (51e). Fort logiquement, les hommes de Julen Lopetegui ouvraient le score. Sur la gauche, Acuna distillait un excellent centre pour De Jong qui ouvrait bien son pied et trompait Gomis (1-0, 55e). La formation andalouse ratait le break par De Jong de la tête qui butait sur un Gomis éblouissant ce soir (63e). Il fallait attendre la 70e pour entrevoir une frappe cadrée rennaise. Sur coup-franc, Grenier décochait une belle frappe bien repoussée pour Bounou (70e). En fin de match, le Stade Rennais tremblait encore sur une lourde frappe de Jordan qui heurtait la transversale (77e). Les Bretons ne parvenaient pas à se défaire du Séville FC et s'inclinaient pour la première fois de cette phase de poules. Victorieux du PSG (2-1) au Parc des Princes lors de la première journée, Manchester United voulait confirmer avec la réception du RB Leipzig à Old Trafford. Les Red Devils se présentaient sur le pré en 4-4-2 avec les titularisations notamment de Van de Beek et Pogba dans l'entrejeu. Les ouailles d'Ole Gunnar Solskjaer prenaient les devants après le quart d'heure de jeu. Paul Pogba s'infiltrait dans la défense allemande et distillait une offrande pour Greenwood qui ajustait Gulacsi (1-0, 21e).

Retrouvez le film du match sur notre live commenté.

Dans le dernier quart d'heure, United se détachait définitivement grâce à Marcus Rashford bien servi en profondeur par Fernandes (2-0, 76e). Deux minutes plus tard, l'attaquant anglais s'offrait un doublé (3-0, 78e). En fin de match, Anthony Martial participait à la fête sur penalty (4-0, 86e). Dans le temps additionnel, Martial distillait une offrande pour Rashford qui réalisait le triplé (5-0, 90+2). Manchester United s'emparait seul des commandes du groupe H. Dans les autres matchs de la soirée, la Lazio Rome se déplaçait en Belgique pour y affronter le Club Bruges. Les hommes d'Inzaghi ouvraient le score au quart d'heure de jeu grâce à une belle frappe enveloppée de Correa (0-1, 14e). Juste avant la pause, Vanaken égalisait pour les Belges sur penalty (1-1, 41e). Le Dynamo Kiev se rendait en Hongrie pour y affronter Ferencvaros. Les Ukrainiens prenaient le contrôle des opérations grâce à un penalty de Tsygankov (0-1, 28e). Les hommes de Lucescu réalisaient le break juste avant la pause par De Pena idéalement servi par Buyalski (0-2, 41e). Les Hongrois réduisaient le score par Nguen juste avant l'heure de jeu (1-2, 59e). Ferencvaros revenait au score dans les ultimes secondes grâce à Boli (2-2, 90e). De son côté, le Borussia Dortmund éprouvait les pires difficultés pour se débarrasser du Zenit. Jadon Sancho libérait ainsi le BVB sur penalty (1-0, 78e). Dans le temps additionnel, Haaland offrait au BVB un précieux succès (2-0, 90+1).

Les résultats de la soirée

Séville FC 1-0 Stade Rennais : De Jong (55e) pour Séville

Borussia Dortmund 2-0 Zenit Saint-Petersbourg : Sancho (78e, sp), Haaland (90+1) pour Dortmund

Club Bruges 1-1 Lazio Rome : Vanaken (41e, sp) pour Club Bruges ; Correa (14e) pour la Lazio

Juventus 0-2 FC Barcelone : Dembélé (14e), Messi (90+1, sp) pour le FC Barcelone

Ferencvaros 2-2 Dynamo Kiev : Nguen (59e), Boli (90e) pour Ferencvaros ; Tsygankov (28e, sp), De Pena (41e) pour Kiev

Manchester United 5-0 RB Leipzig : Greenwood (21e), Rashford (76e, 78e, 90+2), Martial (86e, sp) pour Manchester

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires