La recrue surprise du FC Barcelone pour 0€, le pactole touché par Mourinho

Par Dimitry Jaffrès
3 min.
La revue de presse du 17 janvier 2023 @Maxppp

Le FC Barcelone a trouvé sa recrue à moindre coûts pour cet hiver, José Mourinho se frotte les mains après son départ et Manchester City se prépare au pire à l’approche de son jugement, retrouvez dans votre revue de presse Foot Mercato les dernières informations de la presse sportive.

Un chômeur proche du Barça

Après la lourde défaite en finale de Supercoupe d’Espagne face au rival madrilène, le FC Barcelone doit se relever. Comme le rapporte Mundo Deportivo, le vestiaire blaugrana est resté « très secoué » et hier à l’entraînement, certains joueurs avaient « des têtes d’enterrement ». Le premier à faire son autocritique et à accepter ses erreurs, c’est Xavi. Il a réuni ses joueurs au centre de vie barcelonais pour avoir une longue discussion avec eux. Ils ont accepté le fait d’être dans une mauvaise passe et ont compris que c’est maintenant qu’il faut « serrer les dents ». Peut-être que Xavi a besoin de sang neuf. Mais avec ses difficultés financières, le Barça ne peut pas se permettre de lâcher un gros billet, il faut une recrue low-cost. Du coup, d’après le journal catalan, les dirigeants barcelonais pensent à Jesse Lingard. Libre de tout contrat, le milieu offensif anglais de 31 était sur le point de rejoindre la Ligue saoudienne l’été dernier. Lingard était déjà dans les petits papiers du club il y a deux ans et demi, mais les Blaugranas ont préféré s’offrir Ferran Torres.

La suite après cette publicité

Mourinho rafle la mise

Ce matin, ce qui fait encore les gros titres un peu partout en Europe, mais surtout en Italie, c’est le licenciement de José Mourinho. D’après le Corriere Dello Sport, les fans de la capitale italienne sont encore sous le choc, et ne s’attendaient pas à cette décision malgré les mauvais résultats. Le Special One les a d’ailleurs remerciés pour ces deux années passées à leurs côtés. Pour La Gazzetta Dello Sport, les dirigeants romains s’appuient sur un symbole en virant un coach reconnu et en faisant appel à une légende du club pour prendre sa place. Et dans la presse anglaise, on a le droit à des critiques acerbes. Par exemple, dans l’édito du Daily Star, on peut lire que « José Mourinho a perdu sa touche magique depuis longtemps » et que « sa carrière a la fâcheuse habitude de se répéter ». Même son de cloche du côté du Daily Express, qui espère tout de même voir le Portugais reprendre du service en Premier League plutôt qu’en Arabie saoudite. Pour le Daily Mail et le journal Portugais Record, le manager, désormais sans emploi, devrait recevoir une indemnité de licenciement d’environ 3,5 millions d’euros. C’est moins que ce qu’il a perçu lors de ses cinq précédents départs. En additionnant toutes les indemnités perçues par l’entraîneur de 60 ans depuis le début de sa carrière, la somme s’élève déjà à 93 M€. Un joli pactole.

À lire LdC : Xavi félicite Jules Koundé pour Mbappé

Manchester City sur un fil

Dans le reste des journaux britannique, on apprend que Manchester City a reçu une date pour l’audience finale concernant 115 accusations pour avoir prétendument enfreint les règles financières de la Premier League. Pour le Daily Telegraph, le résultat de cette enquête qui a duré presque un an définira le football anglais pour une génération. Le journal explique qu’il y aura de nouveaux éléments accablants pour les Skyblues qui vont être apportés au dossier la semaine prochaine. L’affaire est traitée par une commission indépendante, nommée par Murray Rosen KC, le président du panel judiciaire de la Premier League. Toutes les décisions de la commission indépendante sont annoncées sur le site web de la Premier League. Mais bon, le procès débuterait à l’automne, ce qui signifie que City pourrait ne pas connaître son sort avant l’été 2025. S’il est reconnu coupable, le club pourrait être frappé de lourdes sanctions, comme une déduction de points, voire une relégation.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité