OM : comment Vincent Labrune a recalé Riyad Mahrez

Si Riyad Mahrez crève l’écran en Premier League ces dernières semaines, l’attaquant algérien n’a pas connu une trajectoire rectiligne. Longtemps snobé par la L1, l’international algérien a été recalé par l’OM, il y a de cela un an. Une décision que doit regretter amèrement le club phocéen et surtout Vincent Labrune qui avait répondu de façon condescendante aux représentants du joueur.

Riyad Mahrez n'était pas assez bon pour l'OM
Riyad Mahrez n'était pas assez bon pour l'OM ©Maxppp

Depuis le début de la saison, Riyad Mahrez est irrésistible. L’attaquant international algérien s’éclate du côté de Leicester. Avec 10 buts et 6 passes décisives en 14 matches de championnat dont un triplé ce week-end face à Swansea, l’ancien Havrais, aujourd’hui âgé de 24 ans, est l’homme le plus décisif de Premier League devant Mesut Özil ou Romelu Lukaku. Une éclosion éclair qui fait le bonheur des Foxes de Leicester, qui caracolent en tête de la Premier League grâce à son tandem de feu Vardy-Mahrez.

La suite après cette publicité

Pour l’Algérien, qui n’a pas réussi à percer en France et qui végétait en L2 il y a deux ans, il s’agit d’un véritable pied de nez, d’autant que France Football vient de faire des révélations qui risquent de faire jaser du côté de la Canebière. En effet, le célèbre hebdomadaire s’est procuré un échange de mails surréaliste datant du 30 décembre 2014 entre les représentants de Mahrez et Vincent Labrune.

Mahrez pas au niveau de l'OM pour Labrune

FF en délivre quelques savoureux morceaux, dont une réponse plutôt équivoque au sujet de la nouvelle sensation de Premier League. « Pensez-vous réellement que des joueurs de Leicester et de l'USM Alger peuvent aujourd'hui avoir leur place à l'OM dans le projet qui est le nôtre ? Bref, de façon à gagner du temps, je me permets de vous préciser que nous essayons d'être professionnels et qualitatifs en termes de recrutement et, qu'en conséquence, la probabilité que nous prenions des joueurs de cette façon est égale à zéro. J'espère que vous ne prendrez pas mal ce message, mais je ne supporte pas que l'on me prenne pour un gogo...»

Si Riyad Mahrez n’avait pas, il y a un an, le bilan qui est le sien aujourd’hui, l’attaquant de Leicester venait d’enchaîner huit matches de Premier League avec Leicester et jouissait également d’un statut de titulaire à la pointe de l’attaque des Fennecs. Pas suffisant visiblement pour séduire le président de l’OM qui peut aujourd’hui se mordre les doigts d’avoir laissé filer un joueur désormais inaccessible pour le club phocéen, mais également pour tous les clubs de L1 hormis le PSG, qui a d’ailleurs coché son nom sur ses tablettes. Pour rappel, Vincent Labrune n’a pas trouvé d’attaquant l’été dernier pour suppléer Michy Batshuayi et s’était rabattu sur George Kevin Nkoudou et Bouna Sarr pour renforcer son équipe. Deux joueurs qui avaient visiblement plus leur place dans le projet de l’OM que l’attaquant algérien...

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires