PSG : les juteux dessous financiers de l'opération Gianluca Scamacca

Désiré par le Paris Saint-Germain, Gianluca Scamacca se rapproche de la capitale. Il reste encore des détails à régler au sujet de cette opération à plusieurs dizaines de millions d'euros.

Gianluca Scamacca sous le maillot de Sassuolo.
Gianluca Scamacca sous le maillot de Sassuolo. ©Maxppp
La suite après cette publicité

Les strass et les paillettes, c'est terminé. Cet été, Nasser Al-Khelaïfi a tapé du poing sur la table en indiquant que le Paris Saint-Germain allait faire sa révolution. Après avoir fait des folies pour s'offrir des stars, le club de la capitale veut changer de stratégie. L'idée est de revenir à plus de simplicité tout en ayant des objectifs toujours très élevés. C'est ainsi que la direction parisienne a fait de Gianluca Scamacca, sa priorité pour devenir la doublure de Kylian Mbappé.

Âgé de 23 ans, l’Italien a mené l'attaque de Sassuolo cette saison. Une saison correcte puisqu'il a marqué 16 buts en 36 rencontres. Séduits par son profil et son potentiel, le PSG et Luis Campos ont décidé de s'attacher ses services. Pour y parvenir, ils devaient payer 50 M€, soit le prix fixé par Sassuolo. En début de semaine, Le Parisien expliquait que les deux clubs étaient pratiquement tombés d'accord et que les pensionnaires du Parc des Princes payeraient la somme demandée par les Transalpins.

Le PSG négocie encore

Mais plusieurs médias ont indiqué par la suite que les champions de France n'étaient pas d'accord pour payer autant et comptaient donc faire baisser le prix de l'avant-centre. Ce jeudi, la Gazzetta dello Sport révèle les dessous financiers de l'opération Scamacca. Ainsi, la publication au papier rose révèle que les deux clubs n'ont pas encore trouvé d'accord et devraient se rencontrer en début de semaine prochaine avec le représentant du joueur.

Malgré tout, la Gazzetta explique que les différentes parties pourraient s'entendre autour d'un transfert de 45 M€. Le tout, assorti de bonus. Une première proposition de 40 M€, assortie de bonus, avait été refusée. Concernant le joueur, qui devrait a priori signer un contrat longue durée, Paris lui offre un salaire de 3 M€ par an. La prochaine rencontre devrait donc être décisive pour boucler ce dossier prioritaire.

Plus d'infos

Commentaires