Coupe de France : Lens enfonce Nantes dans la crise, Monaco assure, Toulouse s'offre le derby

Comme l'Olympique de Marseille, l'AS Monaco, Toulouse et Montpellier verront les 16es de finale de Coupe de France. Nantes, sèchement éliminé par Lens, va mal.

Vakoun Bayo et Toulouse sortent Bordeaux
Vakoun Bayo et Toulouse sortent Bordeaux ©Maxppp

Suite des 32es de finale de Coupe de France pour les clubs professionnels ce mercredi après-midi, avec quelques belles affiches au programme. Le FC Nantes, où l’avenir de Raymond Domenech est sur toutes les lèvres, accueillait le RC Lens, avec des onze remaniés de chaque côté. Sous pression, les Canaris, dirigés par Patrick Collot en l’absence de leur coach positif à la Covid-19, tentaient de prendre les choses en main. Kader Bamba ouvrait d’ailleurs le score sur une belle action collective et un service en retrait de Randal Kolo Muani (1-0, 24e).

La suite après cette publicité

Quasiment dans la foulée, les Sang-et-Or, menaçants en contres jusque-là, égalisaient, Corentin Jean convertissant l’offrande de Jonathan Clauss (1-1, 27e). Les Artésiens prenaient même l’avantage peu après la demi-heure de jeu sur une belle frappe de Cheick Doucouré (1-2, 37e). Lancé par Steven Fortes, Jean, sur une nouvelle transition rapide, s’en allait battre une deuxième fois Denis Petric d’un tir croisé (1-3, 39e). Tony Mauricio trouvait même la barre sur un nouveau déboulé de Clauss sur la droite juste avant la pause (45e).

Il ne faisait pas bon recevoir

Les protégés de Franck Haise poursuivaient sur leur lancée en seconde période et enfonçaient un peu plus les pensionnaires de La Beaujoire dans la crise, avec un but d'Arnaud Kalimuendo sur un très bon centre de Jean (1-4, 58e). Bamba y allait de son doublé pour réduire l'écart (2-4, 64e). À Grenoble, l’AS Monaco de Niko Kovac a maîtrisé son sujet malgré le large turn-over. Stevan Jovetic profitait parfaitement du temps de jeu offert par le Croate. Le Monténégrin offrait la qualification aux siens sur un contre asémiste rondement mené (0-1, 36e).

Toulouse, engagé dans une opération remontée en Ligue 1, prenait les devants à Bordeaux, par l’intermédiaire de l’Ivoirien Vakoun Bayo, bien servi par Janis Antiste (0-1, 39e). Le même Antiste, au retour des vestiaires, perforait la défense girondine plein axe et ajustait Maxime Poussin (0-2, 57e), permettant aux Violets de remporter ce derby de la Garonne. Montpellier confirmait de son côté son redressement, avec une qualification obtenue sur la pelouse de La Meinau, grâce à Andy Delort, bien servi par Nicolas Cozza (0-1, 45e +1), et Petar Skuletic, sur un caviar de Téji Savanier (0-2, 88e).

Les résultats :

  • Nantes 2-4 Lens (Bamba 24e, 64e - Jean 27e et 39e, Doucouré 37e, Kalimuendo 58e)

  • Grenoble 0-1 Monaco (Jovetic 36e)

  • Strasbourg 0-2 Montpellier (Delort 45e +1, Skuletic 88e)

  • Bordeaux 0-2 Toulouse (Bayo 39e, Antiste 57e)

  • Auxerre 0-2 OM (Benedetto 54e, Dieng 90e +2)

Plus d'infos

Commentaires