LdC : le Real Madrid arrache un nul miraculeux à Gladbach, Liverpool assure contre Midtjylland, João Félix porte l'Atlético contre Salzbourg

Le Real Madrid a accroché le nul (2-2) sur la pelouse de Gladbach grâce à deux buts en toute fin de match, alors que Liverpool a battu un vaillant Midtjylland (2-0).

Zinedine Zidane donne des consignes pendant le match
Zinedine Zidane donne des consignes pendant le match ©Maxppp
La suite après cette publicité

Si le regard des fans de football en France était logiquement tourné vers ce duel entre l'OM et Manchester City à l'Orange Vélodrome, il y avait cinq autres rencontres qui se disputaient dans le même temps. Certaines, particulièrement intéressantes, comme le match qui opposait Gladbach au Real Madrid en terres allemandes. Battu par le Shakhtar la semaine dernière, le club espagnol devait impérativement se ressaisir, après avoir remporté le Clasico ce week-end. Ce ne fut finalement pas le cas, avec ce nul accroché en fin de match... Si les hommes de Zidane dominaient le début de rencontre, avec des séquences de jeu intéressantes, c'est l'écurie de Bundesliga qui ouvrait le score en premier. Marcus Thuram, au deuxième poteau et après un caviar de Pléa, fusillait Courtois (1-0, 35e). Dès le retour sur le pré, Asensio touchait la barre (46e).

Vinicius manquait à son tour une belle occasion, et ça commençait à chauffer sérieusement dans la surface du Borussia. Mais Marcus Thuram allait encore frapper. Pléa, à la retombée d'un centre dans la surface, enchaînait sur une reprise sortie tant bien que mal part Courtois. Mais le Français traînait par là, et n'avait qu'à mettre le pied pour s'offrir un doublé (2-0, 58e). Les troupes de Zizou étaient au fond du trou et le portier belge sortait une intervention décisive devant Pléa (60e). Incapables de créer du danger, les Merengues coulaient sur la pelouse du Borussia-Park. Eden Hazard entrait en jeu à vingt minutes de la fin et manquait rapidement une belle occasion (74e). Benzema réduisait l'écart en expédiant le ballon au fond des filets à bout portant suite à une remise de la tête de Casemiro (1-2, 87e). Et le Real Madrid y croyait, à l'image de l'égalisation de Casemiro dans le temps additionnel (90e+3) ! Les Merengues s'en sortent bien, mais ils ne pourront pas être satisfaits du résultat.

João Félix était en feu pour l'Atlético

De son côté, Liverpool accueillait Midtjylland, un rival a priori bien inférieur et Jürgen Klopp en profitait pour donner du temps de jeu à des joueurs un peu moins habituels, comme Minamino, Shaqiri et Origi. Un pari réussi avec ce succès 2-0. Dominateurs, les Reds peinaient cependant à se créer des occasions chaudes, et il fallait attendre la deuxième période pour que Diogo Jota fasse trembler les filets (1-0, 55e). Il n'a eu qu'à pousser le ballon au fond des filets après un caviar d'Alexander-Arnold. Les Danois offraient du répondant, mais ont logiquement terminé par s'incliner puisque Salah mettait fin au suspense sur penalty dans le temps additionnel (2-0, 90e+2). Avec six points, l'équipe de la Mersey est déjà bien positionnée en tête du groupe D.

Ecrasé par le Bayern il y a une semaine, l'Atlético de Madrid devait se refaire ce soir face à Salzbourg. Et les troupes de Simeone y sont parvenues avec cette victoire 3-2. Félix touchait par exemple la barre quart d'heure de jeu, et l'ouverture du score était signée Marcos Llorente, d'une belle frappe de l'extérieur de la surface (1-0, 29e). Mais alors que les occasions madrilènes se poursuivaient, Szoboszlai allait égaliser d'un bel extérieur du pied dans la surface (1-1, 30e). Et au retour des vestiaires, Berisha donnait l'avantage aux visiteurs après une contre-attaque rondement menée (1-2, 47e). En feu ce soir, João Félix allait permettre aux siens d'égaliser, à la conclusion d'une superbe action individuelle (2-2, 52e). Il était tout proche du doublé à peine deux minutes plus tard, alors que l'Atlético recommençait à dominer outrageusement. Finalement, l'ancien de Benfica signait son doublé en véritable buteur, à quelques minutes de la fin. Les Rojiblancos peuvent respirer.

Et les adeptes du beau jeu étaient sûrement devant le duel entre l'Atalanta et l'Ajax ce soir, conclu sur un 2-2 spectaculaire. Lassina Traoré était victime d'une faute peu avant la demi-heure de jeu, et Tadic transformait à merveille (0-1, 28e). Le petit prodige burkinabé y allait ensuite de son but, en reprenant un centre en renard des surfaces (0-2, 38e). Zapata réduisait l'écart de la tête en deuxième période (1-2, 54e), avant de récidiver quelques minutes après un bon ballon de Pasalic (2-2, 60e). Un match enflammé, comme c'était à prévoir, où il n'y a pas eu de vainqueur. Dans le groupe de l'Olympique de Marseille, Porto a fait le boulot. Le jeune Vieira mettait les Dragons sur de bons rails assez rapidement (1-0, 11e), et Sergio Oliveira pliait les débats en fin de partie (2-0, 85e).

Les résultats de la soirée

Groupe A

  • Atlético de Madrid 3 - 2 RB Salzbourg Llorente (28e), João Félix (52e, 85e) - Szoboszlai (30e), Berisha (47e)

Groupe B

  • Borussia Mönchengladbach 2 - 2 Real Madrid Thuram (35e, 58e) - Benzema (87e), Casemiro (90e+3)

Groupe C

  • Porto 2 - 0 Olympiakos Vieira (11e), Sergio Oliveira (85e)

Groupe D

  • Atalanta 2 - 2 Ajax Zapata (54e, 60e) - Tadic (28e), Traoré (38e)

  • Liverpool 2 - 0 Midtjylland Jota (55e), Salah (90e+2)

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires