Les 8 joueurs que le Real Madrid veut mettre à la porte

Par Dahbia Hattabi
2 min.
Les 8 joueurs que le Real Madrid veut mettre à la porte @Maxppp

La saison prochaine, le Real Madrid veut faire un grand ménage. Huit joueurs ont été placés sur la liste des indésirables.

La suite après cette publicité

La Casa Blanca est en ébullition. Depuis dimanche et la lourde défaite à Santiago-Bernabéu lors du Clasico face au FC Barcelone (défaite 4-0), le Real Madrid s'agite en coulisses. Carlo Ancelotti a été désigné coupable de cet échec pendant que certains joueurs enragent à l'image de Luka Jovic, qui en a ras-le-bol. Il figure d'ailleurs dans une longue liste d'éléments jugés indésirables par la direction madrilène la saison prochaine.

En effet, le club de la capitale espagnole, qui veut mener un mercato XXL avec les recrutements de Kylian Mbappé et d'Erling Braut Haaland, souhaite faire un grand ménage au sein de son effectif. L'objectif, comme toujours, est d'alléger la masse salariale tout en réduisant le groupe. Ce mercredi, AS a donc fait un point sur les joueurs dont le Real Madrid va chercher à se débarrasser à tout prix. Ils sont au moins huit à être concernés.

À lire Real Madrid : Carlo Ancelotti répond à la colère de l’Atlético de Madrid

Huit indésirables à Madrid

En tête de liste, on retrouve Gareth Bale. Le Gallois, qui était blessé dimanche selon Ancelotti, est un vrai mystère puisqu'il est apparu visiblement en forme deux jours plus tard en sélection. En fin de contrat, il va quitter Madrid cet été. Ce qui sera aussi le cas pour Marcelo et Isco, qui seront également libres le 30 juin prochain. Comme eux, Eden Hazard, lui aussi, n'entre pas dans les plans du club la saison prochaine.

La suite après cette publicité

Approché récemment par Arsenal selon nos informations, le Belge va être invité à trouver un nouveau point de chute. Les Espagnols comptent également ouvrir la porte pour Jesus Vallejo, Dani Ceballos, Mariano Diaz et donc Luka Jovic, qui souhaite changer d'air durant l'été. L'opération dégraissage est déjà lancée à Madrid.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité