Le plan d'Arsenal pour le mercato d'été

Le mercato estival des Gunners s'annonce animé. État des lieux d'une équipe désireuse de redresser la barre grâce au marché des transferts

Alexandre Lacazette après un but avec Arsenal
Alexandre Lacazette après un but avec Arsenal ©Maxppp

Arsenal a la pression. Neuvièmes du classement de Premier League, les Gunners vont boucler une nouvelle saison hors du Big Four qu’ils n’ont plus fréquenté depuis la fin de la saison 2015/2016. Et s’ils ne remportent pas la Ligue Europa (ils seront opposés au Slavia Prague en quarts), les hommes de Mikel Arteta pourraient même être privés de coupe d’Europa la saison prochaine si leur classement n’évolue pas. Un bilan peu glorieux pour les nostalgiques de l’ère Wenger. Mais cet été, le Telegraph annonce qu’Arsenal veut se montrer actif sur le marché.

La suite après cette publicité

Redresser la barre grâce au mercato, la tactique n’est pas nouvelle. La grande priorité pour les Gunners sera de renforcer le poste de numéro 10. Plutôt bon depuis qu’il a rallié Londres, le Norvégien Martin Odegaard plait beaucoup. Le scénario idéal pour Arsenal serait de convaincre le Real Madrid de lâcher définitivement le Scandinave. Sous contrat avec la Casa Blanca jusqu’en 2023, Odegaard pourrait permettre aux Merengues d’encaisser un joli chèque à l’heure où ils cherchent à vendre plusieurs joueurs pour financer leur mercato, crise oblige.

Arsenal veut arrêter de surpayer les joueurs

Autre secteur de jeu concerné, l’attaque. Et plus particulièrement le poste d’avant-centre. Le média anglais fait savoir que les Gunners devront prendre une décision concernant Alexandre Lacazette. À 29 ans, l’ancien Gone se retrouvera cet été à un an de la fin de son contrat. S’il ne prolonge pas, il devra donc être vendu. Idem en ce qui concerne le jeune Eddie Nketiah (21 ans) qui se trouve dans la même situation que son coéquipier français. Il se murmure d’ailleurs que les Gunners aimeraient enfin recruter du lourd pour un secteur qui n’a plus vraiment impressionné depuis la fin de l’ère Henry.

Ensuite, c’est le poste d’arrière droit qui pose question. Hector Bellerin (26 ans) est sous contrat jusqu’en 2023, mais l’Espagnol, un temps courtisé par le Paris Saint-Germain, a des envies d’ailleurs. En cas de départ, Arsenal pourrait être tenté de le remplacer, malgré les présences d’alternatives telles que Cedric Soares et Calum Chambers. Enfin, les Gunners veulent surtout changer de politique concernant les contrats. En clair, éviter le plus possible les départs de joueurs libres et le recrutement de joueurs surpayés que le club ne peut revendre avec une plus-value.

Plus d'infos

Commentaires