Setién, Messi, Neymar, Pjanic : l'énorme mise au point de Josep Maria Bartomeu sur les dossiers chauds du FC Barcelone

Le président du champion d'Espagne en titre s'est exprimé sur les nombreux sujets qui font l'actualité de son club en ce moment.

Florentino Pérez et Josep Maria Bartomeu
Florentino Pérez et Josep Maria Bartomeu ©Maxppp

L'actualité du FC Barcelone est bouillante en ce moment. Entre polémiques autour d'Antoine Griezmann, de la VAR en Liga, un Quique Setién de plus en plus contesté, un deal Pjanic-Arthur controversé, les rumeurs mercato habituelles et la suite de l'affaire du Barçagate, les journaux catalans ont de quoi remplir leurs pages tous les jours sans aucun problème. Mais si on met de côté cette sortie pour dézinguer l'arbitrage du championnat espagnol, le président blaugrana Josep Maria Bartomeu était assez discret ces derniers temps. Il s'est exprimé ce mardi matin dans un entretien accordé à la radio RAC-1.

La suite après cette publicité

Tout d'abord, il a tenu à être très clair concernant l'avenir de Quique Setién. « Quique continuera à la tête de l'équipe. Je suis content de l'évolution qu'on a montré dans ces matchs malgré les nuls. Dans les derniers matchs j'ai vu du mieux et j'espère que ça continuera. Si on ne gagne pas la Liga, il y a encore la Ligue des Champions. Je ne regrette pas d'avoir licencié Valverde. Il fallait un choc dans l'équipe et dans le vestiaire. Setién est un vrai défenseur du modèle Barça et il a l'ADN du club. Il a apporté de nouvelles idées et il travaille beaucoup », a ainsi lancé le dirigeant barcelonais.

L'échange Pjanic-Arthur n'avait pas pour but de maquiller les comptes

Et ces derniers jours, plusieurs informations sont apparues de l'autre côté des Pyrénées concernant une volonté de départ de Lionel Messi au terme de son contrat en juin prochain. Un dossier très délicat mais pour lequel Bartomeu se montre confiant : « c'est évident qu'on a l'obligation de prolonger Messi, le meilleur joueur de l'histoire. Il a encore de nombreuses bonnes années devant lui. Leo a dit beaucoup de fois qu'il veut prendre sa retraite au Barça. Je n'ai aucun doute sur le fait qu'il prendra sa retraite ici. Et si ce n'est pas avec moi, ça sera avec un autre président ».

Puis, forcément, un nom est revenu sur la table, celui de Neymar. « C'est peu probable qu'une opération comme ça se réalise parce que la situation de tous les clubs en Europe est très difficile », a-t-il répliqué, refusant par la suite de répondre à une question sur Lautaro Martinez. « Pjanic est un joueur qu'on voulait recruter depuis très longtemps. Ce n'est pas pour ajuster les comptes parce que si c'était pour ça, on aurait vendu d'autres joueurs pour qui on avait des offres », a-t-il conclu au sujet du troc polémique entre le Serbe et le Brésilien Arthur. Reste à voir si ces explications vont convaincre les socios...

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires