Liga : le FC Barcelone tenu en échec par le Celta de Vigo

Le FC Barcelone, qui a mené par deux fois au score grâce à son duo Messi-Suarez, n'a pas réussi à faire mieux qu'un match nul sur la pelouse du Celta de Vigo pour le compte de la 32e journée de Liga. Les Blaugranas laissent échapper deux points précieux dans la course au titre l'opposant au Real Madrid.

Le FC Barcelone n'a pas pu faire mieux qu'un match nul sur la pelouse du Celta Vigo
Le FC Barcelone n'a pas pu faire mieux qu'un match nul sur la pelouse du Celta Vigo ©Maxppp

En attendant la rencontre entre l'Espanyol Barcelone et le Real Madrid, dimanche (22h, à suivre sur notre direct commenté), le FC Barcelone, en déplacement sur la pelouse du Celta de Vigo, avait l'opportunité de reprendre trois longueurs d'avance sur son rival madrilène dans le fauteuil de leader de la Liga. Pour ce match comptant pour la 32e journée du championnat espagnol, Quique Setién faisait légèrement tourner son onze de départ, organisé en 4-3-3. Samuel Umtiti, Riqui Puig (auteur d'une entrée en jeu très intéressante lors de la dernière journée) Ivan Rakitic ou encore Ansu Fati (aux côtés de Messi et Suarez) étaient titularisés alors qu'Antoine Griezmann prenait lui place sur le banc. Pour contrecarrer les plans des Blaugranas, Óscar García Junyent, privé de Fran Beltran, alignait lui un 4-4-2 avec la présence de l'ex-Catalan Denis Suarez ou encore celle de Iago Aspas à la pointe de l'attaque.

La suite après cette publicité

Comme attendu, les visiteurs prenaient possession du cuir dès les premiers instants de cette partie. Il ne fallait pas attendre bien longtemps pour voir la première mèche allumée. Sur un corner tendu de Lionel Messi au premier poteau, un Gerard Pique lancé venait placer une tête puissante s'écrasant sur la barre transversale de Ruben Blanco (6e). Dominateur dans le jeu, le Barça trouvait d'ailleurs la faille en premier. Sur un coup franc idéalement placé à l'entrée de la surface, gratté par Vidal, Messi prenait ses responsabilités et, à la surprise générale, envoyait une merveille de ballon propulsé dans le but par un Suarez étrangement seul à quelques centimètres de la ligne de but du Celta (20e). Piqué au vif par cette ouverture du score, Vigo tentait de répondre mais ni Smolov, ni Aspas (23e) ne parvenaient à faire la différence alors que la tentative de Brais Mendez était détournée sur le poteau par ter Stegen (24e). Néanmoins, plus les minutes passaient, plus les Blaugranas étaient proches de faire le break, mais Vidal (33e), Fati (35e) et Messi (40e) manquaient tour à tour de justesse dans le dernier geste.

Le Barça craque en fin de match

Au retour des vestiaires, le Celta revenait sur le terrain avec de bien meilleures intentions et poussait pour revenir dans le match. Les Célticos ne mettait d'ailleurs pas longtemps à recoller au score. Consécutivement à une perte de balle de Rakitic au milieu de terrain, Iago Aspas lançait parfaitement, dans la profondeur, Okay Yokuslu, qui temporisait dans la surface du Barça avant de servir Fedor Smolov, qui n'avait qu'à pousser le ballon dans le but de Marc-André ter Stegen (50e), battu pour la première fois depuis la reprise du championnat espagnol. De quoi faire douter les joueurs de Quique Setién, qui s'en remettaient une nouvelle fois à leur duo Messi-Suarez. L'Argentin, passeur décisif pour la 17e fois de la saison en Liga, trouvait dans la surface l'Uruguayen, qui, d'un somptueux enchaînement feinte de corps-frappe pied gauche, s'offrait le doublé dans cette rencontre (67e) et inscrivait ainsi son 13e but de l'année en championnat.

Le Celta ne s'avouait pas vaincu pour autant. Si Nolito butait sur un ter Stegen solide sur sa ligne de but (80e), Iago Aspas contournait le mur placé par l'Allemand (et Griezmann) sur un coup franc situé aux abords de la surface de réparation et arrachait le match nul pour les locaux dans cette partie (88e). Les Catalans peuvent même remercier ter Stegen, dont la parade sur sa ligne face à Nolito a empêché les siens de prendre l'eau dans les dernières secondes (90e+5). Le Celta de Vigo (16e, 34 points) confirme sa bonne forme récente et enchaîne un 4e match sans défaite ce championnat ibérique version 2019-2020. De son côté, le FC Barcelone (1er, 69 points), qui n'a plus gagné à Balaidos depuis avril 2015, reprend les rênes de la Liga mais laisse la possibilité au Real Madrid de prendre 2 longueurs d'avance à l'issue de cette 32e journée, qui pourrait s'avérer décisive dans le duel à distance entre les deux géants espagnols.

Retrouvez le classement de la Liga ici

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires