Bouna Sarr file au Bayern Munich

Cinq ans après son arrivée à l'OM, Bouna Sarr quitte la France. L'ancien Messin s'est engagé en faveur du Bayern Munich, champion d'Allemagne et d'Europe en titre. Une très belle progression pour le latéral droit.

Bouna Sarr face au Bayern Munich en amical
Bouna Sarr face au Bayern Munich en amical ©Maxppp
La suite après cette publicité

De la Moselle à la Bavière. Formé au FC Metz, Bouna Sarr avait débarqué à l'Olympique de Marseille en juillet 2015 contre un chèque d'environ 2 millions d'euros. Un pari à l'époque pour le club phocéen, qui s'est plutôt avéré payant. Sous les ordres de Franck Passi, Michel, Rudi Garcia et récemment André Villas-Boas (il n'a disputé que 25 minutes avec Marcelo Bielsa), le natif de Lyon a livré des performances intéressantes, lui qui a joué sur l'aile droite mais aussi un cran derrière, au poste de latéral.

Au total, l'ancien Messin a disputé 181 matches toutes compétitions avec la formation du sud de la France. Mais le chapitre OM est désormais terminé. Dimanche midi, la presse allemande expliquait que le Bayern Munich était intéressé par lui, avant que nous vous révélions qu'un accord avait été trouvé avec l'Olympique de Marseille. Il ne manquait plus que l'aval du principal concerné, qui s'est donc décidé rapidement. Car le champion d'Allemagne vient d'officialiser son arrivée via un communiqué.

Une concurrence directe avec Benjamin Pavard

«Le Bayern a signé Bouna Sarr de l'Olympique de Marseille. L'arrière droit reçoit un contrat jusqu'en 2024.», peut-on lire. Désormais joueur du Bayern Munich, Bouna Sarr, qui portera le n° 20, va tenter de se faire une place au sein de l'écurie allemande qui a tout raflé ces derniers mois (Bundesliga, Coupe d'Allemagne, Supercoupe d'Allemagne, Ligue des Champions). Au poste de latéral droit, le joueur âgé de 28 ans va en effet avoir une rude concurrence.

Joshua Kimmich évoluant désormais dans l'entrejeu , l'ancien Marseillais va devoir passer devant son compatriote Benjamin Pavard, installé désormais sur le côté droit de la défense de Hans-Dieter Flick, qui aime jouer en 4-2-3-1. Il ne risque donc plus qu'à séduire l'entraîneur allemand aux entraînements et lors de ses premières apparitions sous ses nouvelles couleurs.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires