La vie de footballeur professionnel n’est pas toujours faite de strass et de paillettes. Si pour certains une carrière est toute tracée, d’autres joueurs parcourent le globe. Notre rubrique consacrée aux Français du bout du monde vous a ainsi permis de découvrir quelques footballeurs ayant fait le choix de partir pour des contrées lointaines afin de vivre de leur passion. Pour l’édition du jour, nous allons faire escale pour la première fois en Israël afin d’y découvrir l’itinéraire d’Aimé Lavie. Le défenseur de 26 ans a posé ses valises dans ce pays il y a maintenant bientôt 3 ans.

Contacté par nos soins, il nous raconte son parcours : « Mon parcours est simple et compliqué à la fois vous voyez. On va faire simple. J’ai été formé à Sochaux, je suis passé pro là-bas. Je suis allé à Sète, puis au Japon. Et aujourd’hui je suis en Israël. En fait, la saison au Japon se termine en décalé par rapport à l’Europe. La saison commence en mars et se termine en décembre. Arrivé au mois de décembre, on m’a proposé d’aller en Israël et j’y suis allé. Ça se passe bien. Je ne suis pas dans une bonne équipe, mais je joue la plupart des matches. Personnellement, je suis content, c’est bien ». Formé à Sochaux, le joueur aujourd’hui à Hakoah garde un souvenir mitigé de son passage dans le Doubs. Si sa formation restera à jamais gravée dans sa mémoire, son parcours professionnel chez les Lionceaux lui laisse un goût d’inachevé :

« Je ne garde que des bons souvenirs de ma formation. J’ai été champion de France avec les moins de 18 ans avec Jean Calvé, Guirane N’Daw, Badara Sène, Julien Quercia... Je n’en garde que des bons souvenirs. Après, en professionnel, j’en garde un souvenir mitigé. Je n’ai pas beaucoup joué, j’ai été longtemps sur le banc. En fait si vous voulez, il me reste un goût amer en travers de la gorge. Je n’ai pas fait ce que j’aurais dû faire là-bas, ou peut-être qu’on ne m’a pas mis dans les conditions dans lesquelles on aurait dû me mettre, comparé à certains. Honnêtement, pendant une longue période j’en ai vraiment voulu aux entraîneurs en place. Mais avec le temps, ça passe. Tu prends de l’âge, tu te dis que c’est un mal pour un bien si ça se passe comme ça. Tout n’est pas rose ». Mais finalement, Aimé Lavie a su rebondir, et entend poursuivre sa carrière avec détermination et ambition. Il se fixe ainsi de nombreux objectifs :

« Mon objectif premier, c’est déjà de maintenir le club. Après, vu la saison que j’ai fait, j’espère retrouver la première division. Là, je suis en fin de contrat dans deux semaines. J’aimerais vraiment revenir en première division. J’ai envie de passer aux choses sérieuses. Il est temps de retourner en première division. J’ai un contact, mais pour l’instant ce n’est pas sûr. L’objectif, c’est la première division. C’est un contact toujours en Israël. Après, j’aimerais bien découvrir la Russie. J’ai un ami personnel qui est là-bas, Rais M’bolhi (qui a disputé la Coupe du monde avec l’Algérie, Ndlr), avec qui j’ai joué au Japon. Il ne m’en a dit que du bien. Étant donné que c’est mon ami, que j’ai passé beaucoup de temps avec lui au Japon... Après la France, franchement j’y reviens pour voir ma famille et mes amis, c’est tout. Mais si j’ai la chance d’avoir un intérêt de Francis Gillot avec qui je suis toujours en contact, ce serait avec grand plaisir. Revenir en France sous ses ordres, ce serait avec grand plaisir. Mais sinon, ça ne m’intéresse pas. La seule chose qui peut me faire revenir en France, c’est Francis Gillot. Les États-Unis aussi pourquoi pas, parce que je suis un fan de ce pays. Mais aller au Qatar, non ça ne m’intéresse pas ». Aimé Lavie aime le football et entend donc rejoindre une écurie plus huppée. C’est tout le mal qu’on lui souhaite.

Dans le même thème :

- Rencontre avec ces Français du bout du monde : Sylvain Idangar

- Rencontre avec ces Français du bout du monde : Derek Decamps

- Rencontre avec ces Français du bout du monde : Philippe Billy

- Rencontre avec ces Français du bout du monde : David Le Bras

- Rencontre avec ces Français du bout du monde : Stéphane Auvray

- Rencontre avec ces Français du bout du monde : Michaël N’Dri

- Rencontre avec ces Français du bout du monde : Vincent Laban

- Rencontre avec ces Français du bout du monde : Romain Gasmi

- Rencontre avec ces Français du bout du monde : Aurélien Montaroup

- Rencontre avec ces Français du bout du monde : David Camhi

- Rencontre avec ces Français du bout du monde : Yacine Si Salem

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10