Dans la plupart des pays européens, les joueurs sont confinés à cause de la pandémie de coronavirus. C’est le cas en Espagne par exemple, où les joueurs de Liga doivent faire avec les moyens du bord et s’entraîner depuis chez eux, en s’appuyant sur des programmes fournis par leurs entraîneurs. C’est la même chose en France, où certains joueurs comme Neymar ou Thiago Silva ont cependant fait le choix de revenir au pays. Mais dans certains pays, les joueurs sont déjà de retour à l’entraînement.

En Allemagne par exemple, où le RB Leipzig a déjà repris l’entraînement comme l’a expliqué Kicker. Le quart de finaliste de la Ligue des Champions est le premier club de Bundesliga à s’être remis au boulot, alors que le championnat est suspendu jusqu’à début avril et risque de l’être pour une durée supérieure. Une reprise qui n’a pas été annoncée de manière officielle, mais qui a été confirmée par le directeur sportif Markus Krösche. Une décision qui fait polémique en Allemagne, même si ce dernier affirme qu’il s’agit de simples exercices d’entraînement réalisés de façon individuelle.

Le contact est interdit

Et les mesures prises par le club donnent lieu à un entraînement assez particulier. Tout d’abord, le moindre contact est interdit, et les joueurs s’exercent en petits groupes répartis sur trois terrains d’entraînement, où ils ont travaillé le dribble et la course notamment. Ils se changent tous dans des pièces séparées et non dans le vestiaire habituel, se douchent dans les installations du centre d’entraînement, et prennent leur repas dans leur chambre individuelle au centre ou même chez eux.

Tant qu’il n’aura pas reçu de consignes du gouvernement ou d’autres autorités compétentes du Land de Saxe, l’entraîneur Julian Nagelsmann compte continuer comme ça, alors que la décision du club est très critiquée en Allemagne, où les cas positifs se multiplient comme partout en Europe. Outre-Rhin, 13.000 cas ont ainsi été détectés pour le moment. Affaire à suivre...