« Le directeur sportif Horst Heldt avait annoncé qu’il y aurait des conséquences après la défaite de dimanche face au FC Cologne et la première mesure a été prise : Kevin-Prince Boateng et Sidney Sam ont été suspendus jusqu’à nouvel ordre avec effet immédiat ». Le 11 mai dernier, à la suite d’une nouvelle défaite face à Cologne, Schalke tapait du poing sur la table et annonçait la suspension de Kevin-Prince Boateng. Une mesure qui a fait couler beaucoup d’encre, mais sur laquelle les pensionnaires de Gelsenkirchen ne reviendront pas, quel que soit le cas de figure.

Comme l’explique aujourd’hui le quotidien allemand Bild, si le S04 est désireux de se séparer de son joueur, il ne lui facilitera pas la tâche en lui permettant de racheter sa dernière année de contrat. Et dans l’hypothèse où aucune offre satisfaisante ne lui parvenait, le club n’hésitera pas à laisser l’international ghanéen en tribunes sur toute la durée de la saison prochaine.

Un positionnement qui devrait donc déboucher sur une véritable passe d’armes. KPB, qui avait réagi à sa mise à l’écart avec beaucoup de philosophie – « je ne ferai pas la guerre en les médisant comme ils l’ont fait, je ne me rabaisse pas au niveau de ceux qui répandent des rumeurs sur moi et les manipulent » –, devrait sans l’ombre d’un doute revoir son jugement pour forcer son départ. À moins qu’un club parvienne à contenter Schalke entre-temps…