En attendant Leicester-Aston Villa mercredi soir, la League Cup nous offrait un derby mancunien ce mardi soir en guise de première demi-finale aller. Un choc toujours très attendu en Angleterre, d’autant que Manchester United avait pris confiance le 7 décembre dernier en allant s’imposer chez les Citizens en Premier League. Mais voilà, c’est une autre compétition et c’est un Manchester City très remonté qui s’est présenté sur la pelouse d’Old Trafford. Sans attaquant de pointe, puisqu’Agüero et Jesus étaient sur le banc, mais avec des permutations incessantes de Sterling, Mahrez et Bernardo Silva.

Côté United, il fallait faire sans Martial, indisponible, remplacé numériquement par Greenwood. Les Red Devils semblaient bien démarrer le match, avec du jeu direct et vertical pour vite amener le danger sur les buts adverses. À cela, Manchester City opposait, comme toujours, son jeu de possession. Et après 10 premières minutes équilibrées, les hommes de Pep Guardiola allaient étaler plusieurs classes d’écart. Tout a commencé avec un but fabuleux de Bernardo Silva, une frappe puissante du gauche dans la lucarne de De Gea (0-1, 17e). La démonstration collective pouvait débuter. Avec un De Bruyne disponible et un Silva en grande forme, les Citizens se régalaient des errances défensives de MU, symbolisées par la charnière Lindelöf-Jones. Silva pouvait ainsi lancer en profondeur Mahrez en toute tranquillité. L’Algérien n’avait plus qu’à dribbler De Gea pour marquer le deuxième but (0-2, 33e).

Manchester City a survolé la première période

Totalement dépassés, les Red Devils ne pouvaient que constater la différence de niveau, et n’arrivaient plus à mettre le pied sur le ballon. Le calvaire s’intensifiait avec le troisième but des Citizens. De Bruyne se jouait bien trop facilement de Jones dans la surface et tirait. De Gea était à la parade, mais le ballon rebondissait sur Pereira et rentrait dans les filets (0-3, 39e). L’addition aurait pu se corser avant la mi-temps, mais Sterling se montrait maladroit à plusieurs reprises. Au retour des vestiaires, Ole Gunnar Solskjaer décidait de sortir Lingard pour faire entrer Matic et ainsi solidifier son milieu.

Cela ne changeait pas radicalement le schéma de la rencontre. Mais Manchester United maniait enfin mieux le ballon et pouvait investir un peu plus souvent le camp adverse. Bien sûr, il restait sous la menace lors de chaque contre citizen. Cependant, les Skyblues donnaient l’impression d’avoir levé le pied en deuxième période. Même si Mahrez restait menaçant à chaque entrée dans la surface des Red Devils. De Gea devait d’ailleurs s’employer suite à un tir, pied droit, de l’international algérien (69e). Quasiment dans la foulée, sur une perte de balle étonnante de Manchester City, Rashford était parfaitement servi par Greenwood et battait Bravo d’une frappe croisée (1-3, 70e). Cela faisait rugir enfin Old Trafford et laissait un semblant d’espoir pour le match retour. Il faudra dans tous les cas proposer un bien meilleur match que ce mardi soir pour les Red Devils.

Revivez le film de la rencontre sur notre live commenté.