Dans le cadre des quarts de finale de la Coupe de la Ligue BKT, l’Olympique Lyonnais accueillait le Stade Brestois au Groupama Stadium. Pour atteindre le dernier carré de la compétition, Rudi Garcia optait pour un 4-2-3-1 et titularisait notamment Maxwel Cornet latéral gauche. Traoré, Terrier et Aouar étaient chargés d’alimenter en ballons Moussa Dembélé. Côté brestois, Olivier Dall’Oglio s’appuyait sur le même schéma tactique avec le seul Alexandre Mendy en pointe. Brest ne tardait pas à se procurer la première opportunité du match avec Autret dont la frappe était bien captée par Tatarusanu (1ère).

Une occasion qui réveillait les joueurs lyonnais. Sur la gauche, Cornet distillait un bon centre dans la surface pour Traoré. La volée de l’international burkinabé était repoussée miraculeusement par Léon (12e). Les hommes de Rudi Garcia ouvraient le score après le quart d’heure de jeu. Bien lancé dans la profondeur par Aouar, Dembélé remportait son duel face à Léon d’une frappe taupée (1-0, 19e). Juste après la demi-heure de jeu, l’OL se faisait peur. Tatarusanu loupait sa sortie, le cuir revenait sur Autret dont la tentative de lob passait au-dessus (33e).

Jean Lucas libère l’OL

Juste avant la pause, l’Olympique Lyonnais manquait le break de peu. Aouar profitait de l’appel de Cornet sur la gauche pour décocher une belle frappe enveloppée qui heurtait la transversale (42e). Au retour des vestiaires, Lyon réalisait le break sur sa première occasion franche. Sur la droite, Tete débordait et centrait dans la surface pour Aouar qui d’une belle frappe enveloppée doublait la mise (2-0, 55e). A l’heure de jeu, l’OL manquait l’opportunité de prendre le large. Bien lancé par Dembélé dans la profondeur, Terrier butait sur Léon. Les joueurs rhodaniens poussaient pour asséner le coup de grâce et Dembélé voyait sa frappe enroulée repoussée avec brio par Léon (64e).

La formation lyonnaise gérait tranquillement son avance dans le dernier quart d’heure du match. A la réception d’un corner frappé par Traoré, Dembélé voyait sa tête filer à côté (80e). Dans les cinq dernières minutes, l’OL se faisait peur et voyait Brest revenir dans la bataille. Bien lancé par Mayi, Grandsir dans la surface ajustait Tatarusanu d’une frappe vicieuse (2-1, 86e). Cinq minutes plus tard, les joueurs de Rudi Garcia scellaient le sort de la rencontre. Bien servi par Caqueret, Jean Lucas d’une belle frappe croisée trompait Léon (3-1, 90+1). Encore en lice dans toutes les compétitions, l’Olympique Lyonnais se qualifiait en demi-finale et se rapprochait du Stade de France.

Retrouvez le film du match sur notre live commenté.