Cette conférence de presse de Kylian Mbappé était attendue. Ce mardi lors de la séance d’entraînement du jour, l’attaquant tricolore a dû quitter prématurément les siens suite à un contact avec Adil Rami. Touché à la cheville, le joueur du Paris Saint-Germain avait écourté sa séance. Alors que l’inquiétude grandissait sur son état de santé et sa participation au premier match de l’équipe de France dans ce Mondial 2018 samedi contre l’Australie (12h), le principal protagoniste a rapidement apaisé les tensions.

L’ancien Monégasque en a profité pour remettre les choses dans leur contexte concernant son partenaire chez les Bleus. « On joue comme on s’entraîne, ce sont des choses qui arrivent. On sait que la sélection est très médiatisée, on sait que le moindre fait et geste va être épié, il n’y avait rien de méchant. J’ai voulu dégonfler tout de suite, je ne voulais pas que cela prenne trop d’importance pour l’équipe. Il n’y a aucune guerre entre Parisiens et Marseillais en équipe de France, » a ainsi commenté le numéro dix des Bleus pour désamorcer la bombe.

Kylian Mbappé est à 100%

Interrogé sur toute cette médiatisation autour de lui, Kylian Mbappé appréhende la chose sereinement, avec une certaine maturité. « Je suis habitué à toute cette médiatisation, c’est mon quotidien. Quand vous jouez au PSG ou en équipe de France, on est habitué à ça sinon il faut changer de sport, » confie ainsi Mbappé. Le virevoltant attaquant des Bleus a également abordé son geste de déception au moment de quitter ses partenaires après son coup reçu sur la cheville.

« J’étais déçu de sortir, on était sur une opposition, j’ai laissé mon équipe, on pouvait gagner, on a perdu... J’ai toujours été comme ça, il faut que je contrôle ça, j’ai toujours envie de gagner, de montrer que je suis meilleur que l’autre. C’est bien d’avoir cet état d’esprit en match, de ne rien lâcher. Je ne peux pas changer ce que les gens pensent. Je suis moi même, c’est un rêve d’être ici, les gens pensent ce qu’ils veulent. Je suis à 100%, ce n’est pas la cheville blessée auparavant qu’Adil a touché, » a ainsi rassuré le natif de Bondy. Voilà qui devrait rassurer tout le monde avant la rencontre de samedi face à l’Australie...