La dernière liste de l’année. Ce jeudi, Didier Deschamps a annoncé les noms des vingt-trois joueurs retenus pour le dernier rassemblement de 2019. Un rassemblement au cours duquel les Bleus affronteront la Moldavie au stade de France (14 novembre) avant d’aller défier l’Albanie à l’extérieur (17 novembre). Deux rencontres très importantes puisqu’elles s’inscrivent dans le cadre des qualifications à l’UEFA Euro 2020, un objectif pour tous les Français sélectionnables. Ce qui est le cas d’Ousmane Dembélé. Champion du monde avec la France en Russie en 2018, l’ancien joueur du Borussia Dortmund espère bien enchaîner avec les Bleus deux ans plus tard. Mais cela est loin d’être gagné pour Dembouz.

Le footballeur âgé de 22 ans connaît une situation délicate au FC Barcelone. Recruté pour remplacer Neymar à l’été 2017 après une année fabuleuse au BVB, Ousmane Dembélé n’arrive pas à être à la hauteur des espoirs et de l’investissement fait sur lui, malgré son talent incontestable. Le Français n’est également pas épargné par les blessures depuis son arrivée en Catalogne. Si le Barça comptait s’en débarrasser cet été en l’incluant dans l’opération Neymar, le natif de Vernon a décidé de rester quoi qu’il arrive. Auteur de 6 matches toutes compétitions confondues cette saison avec les Blaugranas, Dembouz est attendu au tournant à chacune de ses sorties. C’était le cas mardi en Ligue des Champions, où il a été critiqué après sa prestation face au Slavia Prague.

Deschamps et l’énigme Dembélé

En France, son cas interroge. Et Didier Deschamps n’échappe pas à la règle. Le sélectionneur français a décidé de ne pas faire appel à Ousmane Dembélé pour le rassemblement du mois de novembre. Un élément dont la dernière cape remonte au 16 novembre 2018 face aux Pays-Bas (défaite 2-0). Comme beaucoup, DD a du mal à comprendre ce qui cloche avec Dembouz. « Ousmane Dembélé a un potentiel incroyable. Qu’il ne fasse pas en sorte de ne pas gâcher ce qu’il est capable de faire. Je ne suis pas au quotidien avec lui. Quand il est avec moi, je lui dis certaines choses. Il a aussi été embêté par les blessures, ce n’est jamais idéal, peu importe le joueur ».

Il a ajouté ensuite : « Il joue plus avec Barcelone qu’avec nous, heureusement. Mais il a été écarté trop souvent pour des problèmes de blessures. Si vous avez des informations et que vous savez d’où ça vient, parlez-lui. Peut-être que c’est un ensemble de choses. Il fait partie des jeunes joueurs ayant connu pleins de choses rapidement. On a le droit d’attendre plus que ce qu’il fait dernièrement. Il faut qu’il se donne tous les moyens. Il a cette capacité d’accélération, de déstabilisation. C’est un candidat sérieux pour être dans la liste. Ces derniers temps, il est encore loin de son meilleur niveau ». Nul doute que le message devrait parvenir à un Ousmane Dembélé décidément au cœur des débats en club comme en sélection.