« J’essaie de le dévier pour Steve en une touche, malheureusement je la joue mal. Ensuite, je perds un peu mes repères en étant perturbé par la trajectoire du ballon, en ne sachant pas où sont Steve et l’attaquant, et je remets une tête au pire endroit possible ». Au micro de M6, à l’issue de France-Moldavie (2-1, éliminatoires Euro 2020), Clément Lenglet (24 ans) a, contrairement à d’autres éléments loin de leur meilleur niveau, assumé publiquement sa bévue.

Une remise en retrait complètement ratée, synonyme d’ouverture du score pour Vadim Rata et les Moldaves, qui aurait pu coûter cher à une équipe de France loin d’avoir les ressources et la réussite ce jeudi soir au Stade de France pour bousculer son adversaire, bien organisé en bloc compact. Une erreur - qui tranche avec la qualité de ses 5 premières sélections en Bleu (1 but) - qui l’a marqué au regard de ses interventions suivantes, comme cette nouvelle hésitation sur un duel aérien en fin de première période (40e).

Deschamps et Varane à la rescousse

Didier Deschamps l’a bien senti et lui a envoyé un message à l’issue de la partie. « Il ne faut pas qu’il soit touché. Il sait qu’il a fait une erreur. Il n’a pas une grande expérience avec nous et ça l’a conditionné pour le reste du match, même s’il a été sérieux et appliqué ensuite. Il ne faut pas qu’il culpabilise », a confié le sélectionneur national, qui a installé le Blaugrana aux côtés de Raphaël Varane depuis quelques mois maintenant. Le Madrilène a d’ailleurs lui aussi eu une pensée pour son collègue en charnière en zone mixte.

« Dans ce genre de situation, on parle, on se soutient, on est coéquipier, on est une équipe, on reste solidaire. C’est un jeune joueur, qu’il continue à progresser, qu’il franchisse les étapes. C’est un excellent joueur, ça peut arriver à tout le monde. On ne se focalise pas sur ça, on essaie de répondre collectivement, c’est ce qu’on a su faire », a-t-il conclu. De quoi rassurer Clément Lenglet, qui n’aura toutefois plus le droit à l’erreur, avec l’ombre du champion du Monde 2018 Samuel Umtiti - qui fêtait son anniversaire ce jeudi - planant toujours au-dessus de lui...