Une nouvelle fois, Sandro Tonali (19 ans) a fait parler de lui. Non pas pour le sublime coup-franc qu’il a inscrit lors de la défaite de Brescia face au Genoa (1-3) mais pour les nombreux courtisans qui commencent à faire leur apparition pour le jeune milieu de terrain. En effet, Massimo Cellino, le président du club, s’est confié pour la Gazzetta dello Sport sur l’avenir de son protégé visé par des cadors européens comme l’Atletico Madrid ou encore le Paris Saint-Germain.

« Tous les grands clubs italiens et étrangers dont l’Atletico Madrid, le PSG et Manchester City sont intéressés. Mais à mon avis, il serait préférable pour lui de rester avec Brescia. L’autre jour, son agent et ses parents me parlaient de cette estimation à 50 millions d’euros. J’ai répondu que pour moi, il valait 300 millions d’euros, ce qui signifie que je ne veux pas vendre. J’ai un rêve. Si Sandro accepte, je suis prêt à faire un gros sacrifice financier pour prolonger son contrat », a-t-il expliqué.