Niko Kovac parti, le Bayern Munich se cherche toujours un nouvel entraîneur. Sauf que, pour le moment, le géant bavarois ne fait que refermer des portes. Même avec celui qui était considéré comme le grand favori pour la succession du Croate : Arsène Wenger. Agé de 70 ans, l’Alsacien, libre de tout contrat et désireux de retrouver un banc de touche, était séduit par la possibilité de prendre les rênes de l’armada munichoise. Cependant, l’optimisme avait cédé un peu de place au pessimisme depuis quelques heures.

Et ça s’est confirmé : Wenger n’entraînera pas le Bayern. Sport Bild dévoile en effet que le Bayern a fait savoir que : « Arsène Wenger a appelé Karl-Heinz Rummenigge mercredi après-midi et a manifesté de l’intérêt pour le poste d’entraîneur du Bayern. Le Bayern apprécie beaucoup Arsène Wenger pour son travail d’entraîneur à Arsenal, mais il n’est pas une option pour le poste d’entraîneur du Bayern Munich ». C’est dit.