La plupart des clubs de Ligue 1 se sont mis au chômage partiel en cette période de grave crise sanitaire. C’est le cas de Lyon, Marseille, Monaco, Bordeaux ou encore Nice. Et le LOSC rejoint désormais cette longue liste. Selon L’Équipe, cette décision a été prise ce mercredi et concerne l’ensemble de l’effectif des Dogues ainsi que les employés du club.

La mesure est appliquée dès aujourd’hui. Conformément à la loi, les joueurs ne percevront que 70% de leurs émoluments bruts, et l’État prendra à sa charge cette rémunération, qu’il reverse à l’entreprise, jusqu’à un plafond de 4,5 SMIC (5 400 € net). Victor Osimhen et ses coéquipiers recevront alors 84% de leur salaire net.