Formé au Montpellier Hérault Sport Club, Téji Savanier avait pris la direction d’Arles Avignon en 2011 avant de s’engager en 2015 en faveur du Nîmes Olympique. Et après avoir porté le maillot nîmois pendant quatre saisons, le milieu de terrain français est revenu à Montpellier l’été dernier. Un départ difficile à avaler pour les supporters des Crocos. Et en avril prochain, le joueur de 28 ans retrouvera justement le stade des Costières.

Un retour qui s’annonce tendu pour Téji Savanier, qui n’avait pas été épargné par ses désormais anciens supporters il y a quelques mois. « Oui, je pense qu’ils m’en veulent encore. J’ai même reçu des messages dangereux. "Des menaces de mort ?" Ouais ! Mais bon, ça ne m’atteint pas et j’espère qu’on fera un bon match aux Costières et ça sera intéressant de jouer là-bas », a lâché le principal concerné dans un entretien accordé à Canal +. Pour rappel, une cinquantaine de kilomètres séparent les deux villes.