Payer cher pour un joueur formé au club n’est pas l’apanage du seul PSG. Téji Savanier vient ainsi d’être officiellement transféré au Montpellier en provenance de Nîmes pour 10 M€ bonus compris. Soit le record du club, qui avait formé le milieu de terrain, avant de le laisser partir en 2011, pour Arles. Savanier, qui a toujours vécu à Montpellier, a pris sa revanche en s’imposant comme le joueur majeur de Nîmes, grand rival régional du MHSC.

Il avait rejoint les Crocos en 2015, lorsqu’ils évoluaient en Ligue 2. Déjà acteur majeur de la remontée en Ligue 1 en 2018, le joueur désormais âgé de 27 ans est devenu le maître à jouer du NO, dans une position reculée à la Andrea Pirlo. Sa merveilleuse patte droite a brillé, au point d’en faire le meilleur passeur de la L1 avec 13 passes décisives au compteur (devant Nicolas Pépé et Angel Di Maria). Un sacré exploit au regard de la concurrence.

Savanier pour prendre la suite de Skhiri

Vite ciblé par Montpellier comme le successeur de Skhiri, qui possède un bon de sortie, il est devenu la priorité de Michel Der Zakarian. Avec son profil plus technique et son passé de joueur formé au club, il ressemble à une très bonne pioche, d’autant qu’il y avait du monde sur le dossier. Le MHSC, bien qu’en misant une grosse somme d’argent, réalise une très belle opération.

« Le Nîmes Olympique annonce le transfert ce jour de Teji Savanier au MHSC.
Afin de répondre favorablement à la demande de transfert exprimée par Teji Savanier, les deux clubs ont entamé ces derniers jours une négociation qui a abouti à un accord financier satisfaisant pour les parties »
, peut-on lire sur le communiqué publié par Nîmes. Le MSHC a lui joué la carte de l’humour avec une parodie de Star Wars et du retour du Jedi.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10