Longtemps, on a cru que Leander Dendoncker (22 ans) viendrait renforcer l’AS Monaco en fin de mercato. Le club de la Principauté était même d’accord avec le milieu de terrain et le RSC Anderlecht, mais l’issue du dossier Fabinho (23 ans), finalement resté sur le Rocher, a poussé les Monégasques à ne pas aller plus loin. Une situation peu évidente à gérer pour le jeune Diable Rouge (3 sélections).

Dans les colonnes du quotidien belge Het Nieuwsblad, il a fait le point sur sa fin de marché agitée. « C’est maintenant à moi de me reconcentrer et de tout donner pour Anderlecht. Ce ne sera pas facile. Je regarde maintenant vers l’avant et je veux jouer à nouveau le plus tôt possible. Avant tout pour l’aspect mental », a-t-il expliqué, lui qui avait été laissé de côté pour le déplacement à La Gantoise (0-0) par son coach René Weiler.

Nouveau contrat à Anderlecht ?

« Leander Dendoncker a un éventuel transfert en tête. Il n’a pas encore retrouvé son niveau de la saison dernière. Je l’ai remarqué aux entraînements. Mais, je suis sûr qu’il le retrouvera après le 1er septembre s’il reste », indiquait le technicien suisse. Le natif de Passendale, qui entend donc retrouver sa place au plus vite aux yeux de son entraîneur, a ensuite répondu aux critiques essuyées ces derniers jours au sujet de sa posture lors du mercato.

« Je ne lis pas beaucoup. J’ai entendu des choses, mais parfois, il vaut mieux ne pas répondre », a-t-il expliqué, envoyant un message au manager des Mauves Herman Van Holsbeeck pour remettre les choses à plat, histoire de reprendre le fil de son histoire avec le RSCA. « Nous verrons, c’est à lui de venir me parler. S’il y a une proposition de prolongation de contrat sur la table (son bail actuel court jusqu’en juin 2021, ndlr), nous verrons », a-t-il conclu. L’opération reconquête est en marche.